Do-Mi-Ski accentue les efforts sur le terrain

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Do-Mi-Ski accentue les efforts sur le terrain
Le Centre plein air Do-Mi-Ski veut relancer le vélo de montagne sur des bases plus solides. (Photo : courtoisie)

Le Centre plein air Do-Mi-Ski tente de redonner sa place au vélo de montagne. Le chalet est ouvert cet été et les pistes ont fait l’objet d’un entretien plus pointu.

« On relance le vélo de montagne et on met en place une structure. Pour une première fois, on a deux personnes qui sont là à temps plein pour faire l’entretien. On est un peu à la croisée des chemins, il faut entretenir correctement nos sentiers et faire en sorte que les gens embarquent », souligne le coordonnateur, Dave Lamontagne.

Cette saison, le chalet sera ouvert selon certaines plages horaires pour permettre aux gens d’y faire un arrêt, de se procurer une passe journalière ou aller à la salle de bain.

Le site dispose de 21 km de sentiers de vélo de montagne, qui ont d’ailleurs fait l’objet d’une cartographie et d’une signalisation bonifiées afin de sécuriser le parcours.

Pour le moment, une quarantaine de membres sont actifs dans le volet vélo de montagne, mais dans un monde idéal on souhaiterait pouvoir atteindre la barre d’une centaine.

Droit d’accès

Pour le Centre plein air Do-Mi-Ski, le nerf de la guerre demeure de sensibiliser les usagers à l’importance de défrayer leur droit d’accès. Au fil des ans, de nombreuses personnes ont pris l’habitude de fréquenter les sentiers sans payer.

En échange, l’organisation met davantage d’effort à offrir des sentiers de qualité. La réponse des usagers fera foi de tout.

« Cette année, on est en mesure de faire un effort, car la Ville de Dolbeau-Mistassini a accepté de nous donner plus de moyens. Maintenant, il faut que les gens s’approprient le site. Si on réussit à démontrer à la Ville et à la MRC que l’on est un équipement supralocal utile et qui répond à un besoin, ce sera plus facile pour eux de justifier de mettre des sous. »

Une borne de paiement est d’ailleurs disponible pour ceux et celles qui désirent se rendre sur le site en dehors des heures d’ouverture du chalet.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des