René Charlebois : son testament sur vidéo

Les policiers auraient mis la main sur le testament, enregistré sur vidéo, du Hells Angels René Charlebois.

Dans l’enregistrement qui dure près de deux heures, le Hells décrit ses relations avec l’ex-policier Benoît Roberge, a rapporté hier Radio-Canada. Charlebois tente aussi de convaincre ses spectateurs que Maurice « Mom » Boucher a été condamné à vie pour des homicides qu’il n’aurait pas commis.

Selon lui, les meurtres de deux gardiens de prison en 1997 auraient été commis par Stéphane « Godasse » Gagné, un autre Hells, plutôt que par Maurice Boucher.

Durant la vidéo, René Charlebois indique que sa mort est proche, et qu’il ne sera plus de ce monde lorsque son testament sera découvert.

Roberge enregistré

Toujours selon Radio-Canada, les enquêteurs possèderaient une dizaine d’enregistrements de communications entre Charlebois et Benoît Roberge.

On y entendrait notamment l’ancien policier demander de l’argent en échange de ses informations afin de se défendre si jamais il se fait prendre par la justice.

La façon dont le Hells payait son informateur a aussi été dévoilée. « Mets ton auto sur le côté et laisse les portières débarrées. On va mettre l’argent sur la banquette arrière », aurait dit René Charlebois.

Charlebois s’est suicidé dans un chalet dans la région de Sorel en septembre dernier. Benoît Roberge a été arrêté quelques jours plus tard, alors qu’il se trouvait au quartier DIX30, à Brossard.

Partager cet article