« Le potentiel du site est extrême »

« Le potentiel du site est extrême »

Jardins de Normandin

Crédit photo : courtoisie

À la Ville de Normandin, on se réjouit de voir l’ancien site des Jardins de Normandin redynamisés. Le maire Mario Fortin croit qu’il y a amplement d’opportunités pour grandir.

« Ce qui se passe aux Jardins de Normandin est une très bonne nouvelle. On a un comité de citoyens dynamique qui s’en occupe. On est très heureux de voir ça et ça ne coûte pas une fortune », mentionne-t-il.

Pour Mario Fortin, les options de développement pour le site sont nombreuses, d’autant plus que les terrains sont immenses.

« Le potentiel du site est extrême. Les Jardins communautaires n’occupent qu’une infime partie du site et il y a beaucoup d’espace de disponible pour développer des projets. »

Comme l’organisme est mené par des bénévoles, le maire convient qu’il vaut mieux y aller un pas à la fois sans prendre des risques inutiles.

« On y va tranquillement. Entre autres, il y aurait la possibilité de créer une forêt nourricière. Si ça se concrétise, c’est certain que nous serons présents pour les appuyer. »

Structure

Les Jardins communautaires de Normandin ont formé un organisme à but non lucratif pour assurer la gestion du site. La Coop Le Petit Géant, qui opère un centre d’amusement intérieur dans l’ancien pavillon d’accueil des Jardins, a fusionné avec l’organisme, ce qui fait en sorte que toutes les activités liées au site sont chapeautées par une seule organisation.

De ce côté, l’organisme se porte très bien, selon Jean-Marc Bernard. Plus de 80 familles seraient membres de la Coop. L’ancien restaurant est aussi disponible pour location lors d’événements.

Poster un Commentaire

avatar