Une idée novatrice pour financer les organismes communautaires

Une idée novatrice pour financer les organismes communautaires
Louise Bouchard (Distributeur JPG)

FINANCEMENT. Le Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire (MEPAC) du Saguenay-Lac-Saint-Jean a trouvé un moyen pour le moins original et collé aux dernières tendances afin de financer son organisation.

En partenariat avec la microbrasserie La Chasse-pinte, le MEPAC a lancé une bière blonde dont une partie des profits leur sera remise.

«Ça va aussi nous permettre de nous faire connaître auprès d’une plus partie de la population. Les gens qui vont nous encourager vont pouvoir profiter d’un bon produit tout en encourageant une belle cause », de soutenir la coordonnatrice remplaçante du MEPAC, Josie-Ann Bonneau.

Il fut tout naturel pour l’entreprise anjeannoise de s’associer avec le MEPAC. Les deux organisations prônent des valeurs similaires de justice sociale et de défense des droits des personnes défavorisées.

«On pense qu’il est primordial que la population développe un esprit critique face aux enjeux de société qui les touche, ce que fait le MEPAC à travers ses activités », de mentionner le brasseur Mathieu Boily. Ce dernier précise par ailleurs que la microbrasserie se laisse la liberté de modifier légèrement la recette au fil du temps, question de créer un engouement autour. Son nom sera dévoilé au mois de septembre, lors de l’assemblée générale annuelle du MEPAC, après que les membres du conseil aient voté pour l’un des trois choix offerts.

Points de vente

Une première production de 252 bières est actuellement en circulation à deux points de vente: Marché Centre-ville de Chicoutimi et Broue et Cie à Alma. Soulignons aussi la collaboration de Distributeur JPG dans ce projet.

Partager cet article