Jeudi, 22 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 45 s

L’île de la 11e chute un parc à découvrir

Le 19 juin 2019 — Modifié à 09 h 47 min le 19 juin 2019
Par Guillaume Pétrin

L’île de la 11e chute un parc à découvrir

Le Parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean inaugurera vendredi le secteur L’Énergie, un parc écotouristique situé à la 11e chute de la rivière Mistassini. Un site qui se démarque par ses passerelles et la présence de la minicentrale hydroélectrique.

Le secteur L’Énergie constitue en fait le parc écotouristique que devait livrer la Société de l’énergie communautaire du lac Saint-Jean en guise de compensation dans le cadre des travaux de construction de la minicentrale de la 11e chute de la rivière Mistassini.

On y retrouve des passerelles impressionnantes, dont l’une fait 92 m de longueur au-dessus de la rivière, 2,1 km de sentiers pédestres, des panneaux d’interprétation, un circuit BaladoDécouverte ainsi que la possibilité de voir l’intérieur de la minicentrale à travers une section vitrée.

Le secteur L’Énergie compte également dix emplacements de camping sauvage sur des plateformes.

« Chaque plateforme a un point de vue sur la rivière, car ce que l’on veut mettre en valeur, ce sont les grands espaces, nos rivières et le contact privilégié avec la nature », souligne Dominique Gobeil, directeur général du Parc régional des Grandes-Rivières.

Dominique Gobeil, directeur général du Parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean, estime que le nouveau secteur L’Énergie a quelque chose de distinctif à offrir aux visiteurs.(Photo Trium Médias - Serge Tremblay)

Attrayant

Le secteur L’Énergie vient diversifier l’offre globale du Parc régional des Grandes-Rivières, qui propose désormais 10 sites distincts à visiter. Avec la présence du parc national de la Pointe-Taillon, qui reçoit 80 000 visiteurs par année, à proximité, il y a place à tirer son épingle du jeu.

« Dans une région comme la nôtre qui a un créneau d’excellence en écotourisme et où on a déjà quatre parcs nationaux, le Parc régional, avec sa composante de grandes rivières, offre un produit attrayant. Le visiteur qui apprécie l’expérience des parcs nationaux va assurément apprécier le secteur L’Énergie. »

La randonne pédestre demeure une activité fort prisée, rappelle d’ailleurs Dominique Gobeil, et le Parc régional des Grandes-Rivières offre de nombreux sentiers accessibles à toutes les clientèles.

Longue randonnée

L’élément manquant serait d’offrir un sentier pédestre de plus longue distance pour la clientèle qui recherche ce type de randonnée.

Le projet des quatre chutes, qui consisterait à aménager un corridor d’activités écotouristiques entre les 8e et 11e chutes de la rivière Mistassini permettrait d’ajouter cet élément.

Bien que plusieurs étapes demeurent à franchir, ce projet de 600 000 $ pourrait se concrétiser sur un horizon de 3 ans si les bonnes conditions sont réunies.

Le coup d’œil sur la rivière, ici le bras ouest, est exceptionnel. (Photo Trium Médias - Serge Tremblay)

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES