Jeudi, 22 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 57s

L’un des bâtiments sera brûlé

Le 27 novembre 2012 — Modifié à 00 h 00 min le 27 novembre 2012
Par Karine Desrosiers

L’un des bâtiments sera brûlé

Dolbeau-Mistassini – Le conseil municipal de Dolbeau-Mistassini, lors de la dernière séance ordinaire du conseil, a fait connaître sa décision de brûler l’un des bâtiments du site de la base de plein air Pointe-Racine. Si le bâtiment en question est dans un état de délabrement trop avancé pour en faire quoi que ce soit, les autres bâtisses du site demeurent dans un état acceptable.

« C’est l’un des petits chalets qui sera brûlé, car il était trop endommagé. Les autres bâtiments sont quand même en bon état. Il y aurait des investissements à faire advenant un projet éventuel, mais leur état n’est pas inquiétant », a indiqué le directeur aux corporations à la Ville de Dolbeau-Mistassini, Carold Sasseville.

Ce dernier précise par ailleurs qu’il n’y a actuellement aucun projet concernant le site de la base de plein air Pointe-Racine. « On aimerait avoir un projet porteur dans ce secteur éventuellement, mais pour l’instant on a investi le plus gros de nos énergies dans Vauvert avec le camping », a-t-il expliqué.

Rappelons que le terrain où est située la base de plein air de Pointe-Racine est la propriété de la MRC de Maria-Chapdelaine et qu’il est loué à la Ville de Dolbeau-Mistassini. Si le site voit peu d’activité depuis quelques années, l’un des bâtiments continue d’être fréquenté puisque le Club récréatif de Vauvert a eu la permission de l’utiliser.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES