Mardi, 23 juillet 2024

Chroniques

Temps de lecture : 1 min 59 s

Le pauvre Saguenay

Le 04 juillet 2024 — Modifié à 13 h 48 min le 04 juillet 2024
Par Mark Dickey

Gens du Lac St-Jean, je suis jaloux de vous. Vous avez déjà compris que je ne parle pas de la beauté des gens qui y habitent, mais bien de la manière dont les gens l’exploitent, cette mer intérieure unique et facilement accessible à travers plusieurs plages, marinas où on y retrouve des restaurants, des espaces de camping et des chalets hors de prix pour lequel je suis vraiment jaloux.

Or un peu à l’est, on y retrouve le seul fjord navigable en Amérique du Nord, le Saguenay. La région du Saguenay fait figure de parent pauvre quand on la compare à sa voisine. Soyons honnêtes, celle-ci est beaucoup moins propice à la baignade, mais est-ce suffisant pour ne rien y faire ?

À Chicoutimi, il est impossible de prendre un bon repas ou une bière froide en bordure du Saguenay.  La zone du vieux port pourrait être tellement plus attrayante. Le potentiel est immense. Pourquoi ne pas faire appel au privé si l’administration en place n’est pas capable de livrer la marchandise ?

Saviez-vous qu’en 2006 la Voie Maltée avait tenté de s’établir sur la zone portuaire ? Le grand patron de la VM, Daniel Giguère m’a confirmé que le projet avait été refusé par les gens en place à l’époque. Imaginez une microbrasserie sur ce site avec une magnifique terrasse. Voilà un projet digne de relancer le centre-ville de Chicoutimi qui dépérit au profit du boulevard Talbot. Je me dois de faire le même constat du côté de la marina de Chicoutimi qui est en décrépitude. On entend entre les branches que des gens d’affaires seraient sur ce dossier-ci.   

Du côté de Jonquière, le seul accès au Saguenay se fait à Arvida. C’est possible de l’admirer via le club de golf et les sentiers du Manoir et c’est tout. Je fréquente les sentiers depuis ma tendre enfance et c’est aussi un endroit avec un potentiel mal exploité. Aucune table de pique-nique ni de poubelles.

J’ai volontairement omis de parler de l’arrondissement de La Baie parce que c’est juste parfait. Le quai des croisières a dynamisé l’endroit de façon spectaculaire. Un grand coup de l’administration Tremblay.  Restons dans le positivisme avec l’homme d’affaires Jean-François Potvin qui a pris les choses en main en investissant 750 000$ dans la marina de Shipshaw en mettant ça au goût de jour avec un resto-bar, des chambres Airbnb et des Coolbox à venir.

Poursuivons maintenant notre route vers l’est.   Le secteur de St-Fulgence avec la flèche littorale est intéressant avec Cap Jaseux, Cap au Leste et le fameux quai de Ste-Rose. Juste avant de changer de région administrative, il y a le Village Vacances de Petit Saguenay, une plage avec une vue imprenable.

Est-ce que tout cela est suffisant ? Sommes-nous capables de nous approprier le Saguenay, surtout en territoire urbain ? Poser la question, c’est y répondre.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES