Le Vox populi prendra des allures de salle de spectacle

Le Vox populi prendra des allures de salle de spectacle

Mélanie St-Germain et Jacob Lévesque proposent à la population de venir apprécier du théâtre d’été au bar Vox Populi, en juillet prochain. (Photo Trium Médias - Serge Tremblay)

Le Vox populi prendra des allures de salle de spectacle, cet été, alors que le duo composé de Jacob Lévesque et Mélanie St-Germain y proposeront quatre représentations de la pièce Panne d’ascenseur.

Bien connu pour avoir présenté du théâtre à Vauvert, pendant quelques étés ces dernières années, le duo Jacob et Mélanie a décidé d’en faire un clin d’œil humoristique, en nommant leur projet Le Théâtre du veau vert.

Ceux-ci sont appuyés de leur technicien Cédric Cadoret-Martel, à la musique et à l’éclairage.

«On se produit nous-mêmes, sans aucune subvention, alors il fallait trouver un endroit adéquat. Le Vox a les équipements et on s’est dit que c’était audacieux d’y présenter du théâtre. Ils ont été emballés par le projet», explique Mélanie St-Germain.

Pour l’instant, quatre représentations sont à l’horaire, soit les 9, 10, 16 et 17 juillet. Si la réponse est au rendez-vous, la possibilité d’ajouter des supplémentaires sera envisagée.

«Pendant ces soirées, le bar ne sera pas ouvert. Le Vox deviendra une salle de spectacle et ce sera très festif!»

Pièce

Jacob et Mélanie ont décidé de présenter la pièce Panne d’ascenseur, qui avait connu beaucoup de succès à Vauvert. Celle-ci a toutefois été grandement modifiée.

«La fin a été entièrement changée et on propose, cette fois-ci, une pièce d’une heure sans entracte. Ce show-là a été rodé, alors on a enlevé les coquilles et les plateaux qui connaissaient moins de succès. Avec l’expérience, on sait ce qui marche et ce qui fait rire les gens!», souligne Jacob Lévesque.

Comédie humoristique, qui ne verse pas dans le burlesque, Panne d’ascenseur se résume très simplement: un homme et une femme se retrouvent pris dans un ascenseur…

S’ensuivent plusieurs épisodes de pure folie!

Le goût de jouer ensemble

Produire son propre théâtre soi-même à Dolbeau-Mistassini, ce n’est pas chose simple. Après avoir pris une pause l’été dernier, les deux acolytes avaient le goût de revenir à la charge.

«Pour se produire soi-même, il faut aimer ça! Mais on avait le goût de rejouer ensemble et on veut avoir du fun!», lance Mélanie St-Germain.

Le public pourra les encourager en se procurant des billets en prévente à compter du 18 juin.

Poster un Commentaire

avatar