Du vélo de montagne, au cœur de la ville!

Du vélo de montagne, au cœur de la ville!

La présidente Julie Simard confirme que les parents peuvent inscrire leurs jeunes à l’école de vélo de montagne, qui offre deux volets découverte, selon les âges des enfants. (Photo courtoisie)

Le vélo de montagne est de retour, cette année, parmi les activités estivales offertes au centre plein-air Do-Mi-Ski et la direction a bien l’intention de poursuivre son développement.

Pour la présidente de l’organisme, Julie Simard, il importe de maintenir les efforts en ce sens, car il y a encore un bon potentiel à exploiter, afin de bien répondre aux adeptes de ce sport.

«C’est une chance pour la population d’avoir ce genre d’infrastructure en plein milieu de la ville. Je crois que tout le monde en est conscient et nous avons l’appui des élus, qui s’impliquent eux aussi.»

Petits et grands ont uni leurs efforts lors d’une grande corvée, afin d’améliorer la sécurité dans les sentiers et de réparer certains ponceaux. (Photo courtoisie)

Des nouveautés

La présidente confirme que les cyclistes pourront parcourir un circuit de 10 km, dans les sentiers, qui furent récemment améliorés, lors d’une corvée générale.

Un jeune employé, embauché dans le cadre du Programme Expérience emploi été, veillera à l’entretien et la surveillance des sentiers.

De plus, la présence d’ambassadeurs-bénévoles s’ajoutera à l’équipe. Ils auront le mandat d’informer les usagers et de s’assurer qu’ils ont acquitté leur droit d’accès.

Elle confirme que la nouvelle signalisation, qui devrait être installée prochainement, aidera grandement les sportifs à se positionner.

«Il y aura des nouveaux panneaux d’affichage, à l’entrée des sentiers et en forêt. Il y aura des cartes des différents tracés.»

Plusieurs travaux ont été effectués lors de la corvée, permettant le développement d’un circuit de plus de 10 km. (Photo courtoisie)

L’argent

Bien consciente que le financement des opérations demeure un enjeu majeur, Julie Simard encourage tous les utilisateurs à payer les droits d’accès.

«Nous allons installer une borne de paiement autonome. Sinon, les gens peuvent aussi se procurer des passes journalières, ou de saison, tant pour les cyclistes que pour les randonneurs. Nous avons déjà vendu 40 passes.»

Deux postes pour laver les vélos pourront être utilisés librement par les cyclistes, un installé au centre plein-air, et l’autre se trouvant au point de vente pour les billets journaliers, les Halles du Bleuet.

École de vélo de montagne

Le camp de vélo de montagne revient cette année, animé par Alexandre Villeneuve Gagné.

Les activités, offertes aux jeunes de six ans et plus, débuteront dès le 2 juillet et les inscriptions se font via le service des loisirs de la ville.

Les jeunes cyclistes peuvent s’adonner au vélo de montagne, dans un centre en plein cœur de leur ville. (Photo courtoisie)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar