Une promotion qui dépasse les frontières canadiennes

Une promotion qui dépasse les frontières canadiennes

Le Passerelle du 49e, circuit quad et motoneige, a été présenté dans différents salons et rassemblements de motoneigistes et quadistes. La réponse s’avère très positive.

Crédit photo : courtoisie - D. Gobeil

À sa première année d’opération, la Passerelle du 49e fait l’objet d’efforts de promotion importants. Différents salons de motoneigistes ont été visités pour faire connaître ce nouveau circuit.

En partenariat avec le Centre Plein-Air Mont Vilain, la Passerelle du 49e était présentée lors des salons de motoneigistes de New York et de Toronto.

« Nous avons aussi été présents au Salon national du quad et de la motoneige 2018 et nous serons dans un 2e selon quad et motoneige ce weekend (NDLR : 3 et 4 novembre). La réponse est vraiment très bonne », indique Dominique Gobeil.

Lors du Salon national du quad et de la motoneige de Drummondville, plus de 12 000 visiteurs ont franchi les tourniquets. Dominique Gobeil devait y donner deux conférences, mais a dû en faire une troisième pour répondre à la demande.

« L’intérêt est vraiment là, on le sent. En étant sur place, on était capable de le mesurer. »

Développements à venir

Si le circuit est accessible et que les services sont en place pour permettre aux touristes de vivre une expérience motoneige unique, le projet de la Passerelle du 49e n’est pas encore à son stade final.

D’autres phases de développement sont prévues, dont la construction de passerelles au-dessus des rivières Péribonka et Ashuapmushuan.

Franchir la Péribonka et rallier les monts Valin avec une véritable passerelle permettra d’accéder à un bassin de motoneigistes d’envergure et constitue un pas majeur. C’est à ce moment que l’on récoltera les résultats attendus.

« Pour l’instant, nous sommes à une phase d’avant-projet. Je pense que c’est faisable sur un horizon de deux ans. »

En attendant, il est tout de même possible pour les motoneigistes qui fréquentent les monts Valin de joindre la Passerelle du 49e. En fait, le trajet de 405 km ralliant le Valinouët et le site touristique de la Chute à l’Ours de Normandin fait partie des options qui s’offrent aux touristes.

Poster un Commentaire

avatar