Toute une brochette d’artistes d’ici pour célébrer la Journée de la femme

Toute une brochette d’artistes d’ici pour célébrer la Journée de la femme

Nancy Moreau, intervenante féministe au Centre de femmes du pays Maria-Chapdelaine, rappelle que le 8 mars se tiendra sous le thème Féministes tant qu’il le faudra!

Crédit photo : Trium Médias - Serge Tremblay

C’est en compagnie d’une brochette d’artistes d’ici que le Centre de femmes du pays Maria-Chapdelaine invite la population à célébrer la Journée internationale de la femme, le 8 mars. Musique, chant et danse seront au rendez-vous.

Ces dernières années, le Centre de femmes avait habitué la population à du théâtre pour souligner la journée du 8 mars. L’équipe du Centre a décidé de changer son fusil d’épaule et d’offrir plusieurs numéros distincts au cours d’un souper spectacle qui se tiendra à l’intérieur du foyer de la Salle de spectacles.

« On a peut-être été influencée par ce que l’on voit à la télé. Il y a beaucoup d’émissions comme La Voix et Danser pour gagner. Il y a vraiment beaucoup de talent chez nous, il faut en profiter », explique Nancy Moreau, intervenante féministe.

Spectacle diversifé

La soirée réunira plusieurs noms et organismes du milieu culturel local. Le public pourra notamment entendre une prestation avec Benoît Labonté, que l’on connaît pour son Hommage à Joe Dassin, et Sandrine Lamontagne, qui a participé à La Voix junior.

Sandrine Lamontagne lors de son passage à La Voix junior

Les musiciens Alexandre Tremblay et Steeve Bonneau seront aussi de la partie, tout comme l’auteure-compositrice-interprète Amay Paquet.

En danse, le public pourra apprécier deux numéros mettant en vedette les membres de la troupe Madilhut ainsi qu’une prestation de danse orientale avec la troupe Soukara.

« Ce sont des artistes qui se connaissent bien. On leur laisse la liberté de préparer ce qu’ils veulent et le spectacle prendra fin sur un chant collectif. »

Féminisme

Si c’est en spectacle que l’on entend célébrer la Journée internationale de la femme, il ne faut pas pour autant mettre de côté la cause féministe. Le Centre de femmes a adopté le thème proposé par la Fédération, soit Féministes tant qu’il le faudra!.

Une petite conférence avec Jacqueline Ouellet permettra, d’ailleurs, de mettre en lumière les thèmes féministes lors de la soirée.

« Il faut continuer cette lutte, car ce sont des valeurs d’égalité pour un monde meilleur. »

Il est possible de prendre information pour obtenir des billets auprès du Centre de femmes au 418-276-8585.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar