Triathlon scolaire école Bon-Pasteur : un multiple champion du monde comme parrain

Photo de Serge Tremblay
Par Serge Tremblay
Triathlon scolaire école Bon-Pasteur : un multiple champion du monde comme parrain
Tim Tremblay, multiple champion du monde de snocross, est le parrain d’honneur du triathlon de l’école Bon-Pasteur. (Photo : Trium Médias - Serge Tremblay)

Les élèves de l’école Bon-Pasteur de Sainte-Jeanne-d’Arc tiendront leur 4e triathlon annuel le 14 juin prochain. Cette année, c’est le multiple champion du monde de snocross Tim Tremblay, originaire de l’endroit, qui agira à titre de parrain d’honneur.

Cet événement sportif annuel allie course à pied, vélo et natation dans des distances accessibles aux différents groupes d’âge qui fréquentent l’institution scolaire.

Les élèves, ainsi que les adultes qui souhaiteront participer, ont rendez-vous au camping de Péribonka le 14 juin, dès 9h, pour cette activité qui s’inscrit dans la mouvance des saines habitudes de vie. Les adultes devront toutefois payer des frais de participation.

Parrain

Tim Tremblay, qui a connu jusqu’ici toute une carrière dans le monde du snocross aux États-Unis, sera présent pour encourager les jeunes. Il a surtout voulu les sensibiliser à l’importance de se maintenir en bonne condition physique et de porter les équipements de sécurité nécessaire à toute activité.

Et il s’y connaît en la matière. Après plus de 20 ans dans le milieu du motocross et du snocross, il s’est brisé une trentaine d’os lors de différents accidents, mais a toujours eu la volonté et la motivation de reprendre l’entrainement et la compétition.

« C’est important de bien se préparer physiquement avant une compétition, car ça nous permet d’éviter les blessures. Soyez prudents, portez le casque en vélo et tous les équipements de sécurité nécessaires à une activité, c’est important », a-t-il relaté.

Carrière

La saison dernière, Tim Tremblay a terminé au 3e rang du circuit professionnel de snocross. Après une longue et prolifique carrière qui l’a conduit à plusieurs titres de champion du monde et à quelques titres de vice-champion, il réfléchit cependant à son avenir.

« À 32 ans, je n’ai plus beaucoup d’années devant moi. J’ai subi plusieurs blessures au fil des ans et je commence à le ressentir. Je me donne encore un temps de réflexion avant de décider si je serai de retour en compétition cet hiver. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des