Tournoi midget CFP : les Loups l’emportent en catégorie A

Tournoi midget CFP : les Loups l’emportent en catégorie A
Les Éperviers de Normandin midget B

HOCKEY. Le Marco’s Pub midget A de Saint-Félicien n’a pu compléter son tour du chapeau en étant défait au compte de 4 à 1 face aux Loups de Dolbeau-Mistassini, le dimanche 19 février lors de la grande finale de la 56e édition du Tournoi Midget CFP.

Quatre joueurs différents ont noirci la feuille de pointage du côté des vainqueurs pendant que le gardien Philippe Gaudreault repoussait les attaques adverses. Scénario différent dans le midget B alors que le Marco’s Pub a défait les Éperviers de Normandin par la marge d’un but réussi en dernière période au compte de 2 à 1. 

Fait intéressant et qui témoigne du souci des organisateurs de présenter des spectacles de qualité, en catégorie midget B, les équipes ayant terminé respectivement secondes (Éperviers) et 3e (Marco’s Pub) se sont retrouvées en finale. Même constat en midget A alors que les deux finalistes se sont retrouvés après avoir concédé le premier rang dans leurs blocs respectifs de la ronde préliminaire.

Le président Éric Delisle s’est dit très satisfait de tout le personnel de l’organisation et des bénévoles gravitant autour des équipes, sans oublier les nombreux commanditaires. « Nous travaillons d’arrache-pied pour que le spectateur savoure un spectacle de choix à chacune de ses présences en vérifiant scrupuleusement le classement et en cueillant de nombreuses informations ici et là. C’est un gage de succès. Plus de 300 jeunes en plus des accompagnateurs sont venus dans notre coin de pays pour fraterniser, s’amuser tout en participant à une saine compétition », nous a-t-il avoué lors des finales. 

Nick St-Pierre, directeur du CFP Dolbeau-Mistassini, est fier de travailler avec le Hockey mineur local. « En cette 12e année, ce fut encore l’occasion de rappeler les valeurs communes sur lesquelles reposent le sport et les études, telles que la détermination, la persévérance et le travail d’équipe. De cette façon, on contribue directement à souligner l’impact positif de la pratique sportive et de la réussite scolaire. Tout ceci contribue à valoriser la confiance, l’estime et l’image que le jeune a de lui-même, contribuant à soutenir le développement de la jeunesse », a-t-il ajouté avant de remettre les bannières aux deux équipes.

Partager cet article