Mur d’escalade à Saint-Stanislas : Les activités peuvent enfin reprendre

Denis Hudon
Mur d’escalade à Saint-Stanislas : Les activités peuvent enfin reprendre

Les grimpeurs pourront renouer avec leur loisir préféré à l’Escalade Haut Clocher du Centre multifonctionnel de Saint-Stanislas au cours des prochains jours, si ce n’est déjà possible.

La patience des amateurs et du directeur des opérations Jean-François Gill a été mise à dure épreuve ces derniers mois avec la pandémie. Surtout que la plupart des autres sites d’escalade de la province sont ouverts depuis des semaines.

Le maire Mario Biron a justifié ce délai du fait que le mur d’escalade à l’intérieur de l’église est dans une aire ouverte et adjacent au restaurant qui, lui, accueillait déjà la clientèle.

« Avec la COVID-19, il y a toujours la question de la quantité de personnes qu’on accueille et où il faut assurer la distanciation sociale de deux mètres. On est prêt maintenant à ouvrir le site d’escalade en toute sécurité », explique le maire Biron.

Les gens qui veulent faire le mur d’escalade doivent d’abord réserver.

Jean-François Gill veut aussi s’attarder à la jeune relève de même qu’à la tranche des 15 à 35 ans, peu présente au centre d’escalade. Il aimerait bien aussi dénicher un site naturel sur le territoire de la MRC Maria-Chapdelaine pour la pratique de l’escalade avec paroi extérieure.

« Ça change une vie »

« Le sport de l’escalade sera inscrit aux prochains Jeux olympiques qui ont été reportés à l’an prochain. Ce sera une vitrine exceptionnelle pour l’escalade. Chaque fois qu’un nouveau sport fait son entrée aux olympiques, il s’ensuit généralement un engouement populaire », lance-t-il.

D’une hauteur de 30 pieds, le mur du Haut Clocher offre sept cordées et un total de plus de 20 voies différentes. Chaque cordée s’ouvre sur trois voies, permettant ainsi de satisfaire tant les adeptes débutants, intermédiaires que les plus aguerris.

Pour Jean-François Gill, qui est aussi formateur, l’escalade change la vie de ceux qui s’y adonnent.

« C’est un sport qui développe énormément la confiance en soi et qui favorise le dépassement de soi. Je le constate régulièrement chez les gens qui pratiquent l’escalade. Il y a de nombreux bienfaits à la pratique de l’escalade », répète-t-il.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des