Médaillé d'or des Jeux du Canada : Simon Paquet est allé au bout de lui-même

Médaillé d'or des Jeux du Canada : Simon Paquet est allé au bout de lui-même
Simon Paquet (Photo : courtoisie)

Le Dolmissois Simon Paquet du Club Albatros est le nouveau champion au pays en judo dans sa catégorie grâce à sa médaille d’or remportée aux Jeux du Canada 2019.
« C’est le résultat de plusieurs années d’efforts et de travail. Je suis vraiment content de cette médaille d’or. J’allais aux Jeux du Canada pour m’amuser, mais c’était clair dans mon esprit dès le départ que je voulais une médaille d’or », répond le jeune de 16 ans, directement du site olympique de Red Deer, en Alberta, quelques heures à peine après avoir réalisé son exploit.
Celui-ci a remporté ses trois combats contre la crème de la crème au Canada, un parcours parfait.
Le Dolmissois qui évolue chez les moins de 55 kilos a d’abord battu en ronde préliminaire Chris Campbell de la Nouvelle-Écosse, en seulement 14 secondes. Pour les deux duels suivants, la partie n’a pas été facile, Simon Paquet faisant face à l’élite du judo au Canada.
En demi-finale, Simon Paquet et l’Albertain Katsuo Leung ont dû aller en <@Ri>golden score<@$p>, c’est-à-dire en prolongation après les quatre minutes réglementaires. Au bout de 6 min 30s, le Dolmissois a finalement battu son adversaire.
Pour remporter l’or, le représentant Albatros devait vaincre Kadin Christ-Bonnell du Manitoba. Là encore, la lutte a été éprouvante car les deux athlètes ont dû aller en <@Ri>golden score<@$p>.
Simon Paquet a finalement eu raison de son adversaire après huit minutes d’un combat acharné.
Détermination
« J’étais vraiment épuisé, vidé après ce combat. Il a vraiment fallu que j’aille jusqu’au bout pour mettre la main sur l’or. Je suis très fier de cette médaille », renchérit Simon Paquet.
Son père Joël, judoka lui-même et qui dirige l’école Albatros, a regardé le combat en direct à la télé.
« Je suis vraiment fier de lui. Il est toujours comme ça Simon. Il s’entraîne très fort et jamais il ne se plaint. Il est capable d’endurer la douleur, c’est hallucinant. Je ne suis pas vraiment surpris de son résultat, il n’allait pas aux Jeux du Canada en touriste, il y allait pour l’or ».
Simon Paquet n’aura pas beaucoup de temps pour célébrer cette médaille, il doit se rendre le 20 mars en Allemagne pour les qualifications en vue des prochains Championnats du monde de judo.
Par ailleurs, le Club Albatros compte un représentant pour les Jeux du Québec qui se tiennent présentement dans la Vieille Capitale. Il s’agit d’Antoine Fortin, chez les moins de 42 kilos.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des