L’implication des parents : la clé du succès!

Photo de Guillaume Pétrin
Par Guillaume Pétrin
L’implication des parents : la clé du succès!
Même pendant les travaux au complexe sportif, les jeunes du club Opti-vites continuent de s’entraîner sur la glace du secteur Dolbeau. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Les choses se passent bien du côté du club de patinage de vitesse de Dolbeau-Mistassini. Plus d’une vingtaine de jeunes sont inscrits et participent chaque semaine aux activités sur glace. Pourquoi?

« L’implication des parents est importante. La base est là et c’est la clé du succès », affirme sans détour France Bergeron, maman du jeune patineur David Bouchard.

En compagnie de son conjoint Gervais Bouchard, qui agit à titre de président, elle s’implique au quotidien dans les affaires du club.

« Nos parents sont importants aussi car ils nous aident pour installer et enlever les matelas lors des pratiques. »

« Notre entraîneur-chef, c’est Pascal Girard et son fils Jérôme patine aussi dans le club. On s’aperçoit que les jeunes qui vont plus loin, ce sont ceux-là, souvent, dont les parents sont en-arrière. »

Comme plusieurs autres parents, Gervais Bouchard s’implique dans l’installation des matelas, en plus d’occuper le rôle de président du club. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

28 jeunes

Cette année, en incluant l’école de patinage, ce sont 28 jeunes qui chaussent les patins chaque semaine.

« Il y en a 18 qui sont en longues lames et 10 qui viennent tout juste de commencer. On leurs apprend à patiner. C’est pas mal similaire à l’année passée, mais il y a deux ans, on était beaucoup plus bas », confirme France Bergeron.

Le président se dit tout de même satisfait, mais mentionne que le recrutement se porterait encore mieux s’il pouvait établir un partenariat scolaire.

« Il faut faire du bouche-à-oreille et de la publicité en masse, mais on a de la misère à rentrer dans les écoles. Si on pouvait le faire, on pourrait faire découvrir le sport. »

Même si le sport peut sembler dispendieux, le club offre un système de location de patins en plus de permettre aux jeunes d’essayer gratuitement le sport avant de s’y inscrire.

« On leur offre deux semaines d’essais gratuits de patinage de vitesse. Ça fonctionne gros et ça aide au recrutement. On tente de différentes façons d’aller chercher notre monde », explique France Bergeron.

(Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Commanditaires

Gervais Bouchard affirme que le club est en santé, mais qu’il y a toujours de la place pour plus de financement de la part des entreprises locales. Cette année, il a tout de même reçu un beau cadeau de la Ville.

« On a reçu une subvention de 6 000 $ de leur part. Les jeunes se plaignaient que les patins étaient maganés et ils avaient raisons de le faire, donc tous nos jeunes cette année sont chaussés en neuf ! On offre aussi aux entreprises de commanditer les matelas. Ça nous aide à survivre, mais c’est plus dur depuis quelques années. »

L’entraîneur-chef du club, Pascal Girard, entouré de quelques patineurs des Opti-vites. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des