Les Perles Bleues sont de retour à l’entraînement

Denis Hudon
Les Perles Bleues sont de retour à l’entraînement
Lors d’un entraînement des Perles Bleues la semaine dernière à l’aréna du secteur Mistassini. Les règles sanitaires et de distanciation physique sont scrupuleusement appliquées. (Photo : courtoisie)

Les patineuses du club de patinage artistique les Perles Bleues de Dolbeau-Mistassini sont de retour à l’entraînement. Le programme Patinage plus qui s’adresse aux jeunes débutants de 3 à 6 ans, lui, est annulé en raison de la pandémie. La situation pour ce dernier groupe sera réévaluée après les Fêtes, en janvier.

@R:« C’est beaucoup trop de contraintes pour l’organisation et pour des jeunes qui commencent le patin. Le club a décidé que le Patinage plus ferait une pause pour l’automne », explique la vice-présidente, Geneviève Côté.

Pour les jeunes des niveaux star et pré-star, plus avancés en patinage et qui suivent des cours privés avec le club, ils doivent obligatoirement remplir le registre des présences avant chaque pratique.

Chaque groupe forme une bulle et chaque bulle saute sur la glace successivement. Le port du masque est obligatoire pour les 10 ans et plus dans tous leurs déplacements. Une fois à son emplacement sur la glace, le jeune peut retirer son masque et commencer à s’entraîner. Les entraîneures, elles, doivent porter en tout temps le masque.

Compétitions suspendues

« Jusqu’à maintenant, ça se passe très bien. Une fois que le jeune a apprivoisé son nouvel environnement à l’aréna de Mistassini, avec les consignes sanitaires et de distanciation sociale, les entraînements se font assez aisément. »

En ce début de saison, les Perles Bleues comptent dans leurs rangs une trentaine de jeunes filles inscrites chez les stars et pré-stars.

Par ailleurs, il ne sera pas possible de tenir des compétitions, du moins jusqu’aux Fêtes. À partir de janvier, la situation sera réévaluée en tenant compte de l’évolution de la COVID-19.

Pour le club, c’est en quelque sorte un mal pour un bien.

« Comme il faut vivre avec cette nouvelle réalité, nos jeunes bénéficieront alors de plus de temps pour s’entraîner et aussi pour s’améliorer. Il faut voir ça comme ça », poursuit Geneviève Côté.

Comme la situation financière du club est bonne ces dernières années, Geneviève Côté dit que les Perles Bleues vont passer à travers cette crise. Il n’en demeure pas moins que la pandémie exige des dépenses supplémentaires et que le retrait, provisoire pour le moment, du programme Patinage plus, fait perdre des revenus au club.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires