Les Opti-vites ont connu une belle saison

Denis Hudon
Les Opti-vites ont connu une belle saison
(Photo : courtoisie)

Depuis l’ouverture de son école de patin, il y a un peu plus de 2 ans, le club de patinage de vitesse les Opti-vites de Dolbeau-Mistassini cherche à mieux préparer les jeunes à ce sport tout en améliorant ses chances de  relève.

« Je suis extrêmement fière de cette réalisation. Nous avons 14 patineurs inscrits à l’école en plus de nos 19 patineurs réguliers. Ça aide pour assurer une certaine relève, mais ce qui compte pour moi avant tout, c’est que le jeune s’amuse en apprenant », dit  France Bergeron qui fait partie d’un trio d’entraîneurs avec

Pascal Girard (entraîneur chef) et David Bouchard (patineur-entraîneur).

Le club dolmissois connait aussi sa part de succès aux compétitions. Il compte dans ses rangs quelques patineurs qui évoluent au régional, à l’interrégional et même parfois au provincial.

David Bouchard sera d’ailleurs à Rimouski au début d’avril pour participer au Championnat québécois ouvert en patinage de vitesse courte piste. Il a déjà obtenu son adhésion pour s’entraîner une fois par semaine au Centre Marc-Gagnon, à Saguenay. À 16 ans, il représente un bel espoir pour les Opti-vites. Il entraîne même les plus jeunes à l’école de patin.

Jérôme Girard est du niveau interrégional et moniteur pour l’école de patin. Un autre espoir Opti-vite, Maélie Guay, qui compétitionne au régional, passera l’an prochain à l’interrégional. Elle aussi est monitrice pour l’école de patin.

De même, Maude Tremblay, une ancienne patineuse élite, et Jill Ouellet donnent un coup main au club pour les entraînements.

Un club tricoté serré

« C’est jamais facile d’assurer une relève aux entraînements. Nos plus vieux s’entraînent, mais certains s’occupent aussi des jeunes. D’anciens membres viennent aussi apporter leur soutien. C’est quand même remarquable », poursuit France Bergeron.

Au cours de la présente saison, les Opti-vites ont cumulé un record de médailles au régional et à l’interrégional avec sept médailles d’or, sept d’argent, deux de bronze, sept fois une quatrième place et autant en cinquième position. En plus, le club Opti-vites a remporté cinq coupes régionales Sag-Lac.

« Les jeunes se donnent à fond et ils ont du plaisir. À l’école de patinage, les parents peuvent patiner avec leur enfant sur la glace et ça profite à tout le monde », constate France Bergeron.

Elle apprécie aussi le soutien de la Ville qui a accordé cette année au club 13 000 $.

« Ç’a permis notamment de renouveler nos patins, nos lames et réparer nos charriots de transport des matelas ».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des