L’école Sainte-Lucie d’Albanel vivra au rythme des Olympiques

L’école Sainte-Lucie d’Albanel vivra au rythme des Olympiques
L’arrivée de la flamme Olympique et le serment de l’athlète ont marqué la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de la Fraternité à l’école Sainte-Lucie d’Albanel.

C’est sous le coup de 14h00, jeudi le 6 février, que les 175 élèves de l’école Sainte-Lucie d’Albanel ont procédé à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de la Fraternité. Se référant aux jeux Olympiques de Sotchi, huit pays inscrits à ces jeux seront représentés par les élèves de l’école primaire, lors des compétitions qui se dérouleront au cours des récréations jusqu’au 19 février prochain.

Initiateur de l’événement, l’enseignant Dominique Saint-Pierre souligne : « Nous voulons faire vivre aux jeunes l’esprit olympique tant en les faisant participer à des activités qu’à suivre les compétitions qui se déroulent à l’échelle mondiale ». Les élèves de la maternelle à la 6e année qui fréquentent l’école Sainte-Lucie seront donc répartis sous la bannière de 8 pays, le Canada, l’Autriche, la Russie, la Chine, la Norvège, l’Allemagne, les États-Unis et la France qui participent aux Olympiques. Ils devront, sous la direction de leur chef de mission, représenté par l’élève qui siège au parlement étudiant de l’école, participer à des épreuves sportives pendant 8 récréations de l’avant-midi. De plus, chaque jour, des interventions seront faites par les élèves du parlement étudiant afin de faire connaître, par multivox, les performances des athlètes canadiens aux Jeux Olympiques de Sotchi.

À la cérémonie d’ouverture, les jeunes ont ainsi assisté à la rentrée de la flamme olympique en plus de prêter le serment de l’athlète. Aux Jeux Olympiques de la Fraternité, les huit épreuves au programme sont des adaptations de sport au programme aux Jeux Olympiques de Sotchi. Il y aura entre autres le bobsleigh qui prendra la forme d’une course de traîne sauvage, le courte piste qui consistera à une forme de souque à la corde et le ski alpin qui sera en fait des glissades dans la cour de l’école. Les jeux Olympiques de la Fraternité se dérouleront sous une formule où il n’y aura pas de gagnants ni de perdants, seulement des participants.

L’objectif poursuivi par l’école est aussi de démontrer l’importance de maintenir de saines habitudes de vie. Des chroniques sur la nutrition des athlètes amateurs et professionnels seront ainsi diffusées dans toute l’école, en plus d’avoir des collations santé après chaque épreuve lors des récréations. —J.S.

Partager cet article