Le volleyball aide à garder l’équilibre!

Photo de Guillaume Pétrin
Par Guillaume Pétrin
Le volleyball aide à garder l’équilibre!
Au total, 35 filles jouent au volleyball dans les Kodiak de la Polyvalente de Normandin. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Joueuses dans l’équipe des Kioki du Cégep de Saint-Félicien, Marili Bélanger et Julie-Pier Dion prennent aussi le temps d’entraîner au volleyball les jeunes filles de la Polyvalente de Normandin. Selon elles, tout est une question d’équilibre!

Dans le programme de volleyball à Normandin, on compte deux équipes benjamines et une équipe juvénile. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

« Pour ma part, ça fait partie de mon équilibre. Je viens ici, je viens bouger et j’ai du fun avec les filles. Après ça, j’ai la tête pour mes études, alors ça m’aide aussi. Ça nous permet une coupure dans nos journées. Pour elles aussi, ça fait partie de leur équilibre entre leurs études, leurs amis et les autres sphères de la vie », explique Julie-Pier Dion.

La jeune entraîneuse ne cache pas non plus le fait que cette implication permet d’une certaine façon d’assurer la relève du sport dans la région.

« On veut aussi les recruter plus tard dans notre équipe du Cégep! »

Selon Marili et Julie-Pier, jouer au volleyball dans le programme scolaire permet de garder un bel équilibre entre les études et les autres sphères de la vie quotidienne. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

À voir comment elles transmettent leur passion pour le sport aux élèves de Normandin, il est facile de comprendre pourquoi elles s’impliquent au moins deux fois par semaine dans le programme.

« On aime ça et c’est une passion que l’on a développée au secondaire. J’ai étudié ici et j’ai joué cinq ans au volleyball à la polyvalente. Le volleyball, c’est mon sport et c’est un sport complet. C’est bon physiquement et c’est libérateur mentalement », affirme sans détour Marili Bélanger.

Saison 2019-2020

Cette année, trois équipes portent fièrement les couleurs des Kodiak. On compte deux équipes benjamine et une équipe juvénile, pour un total de 35 joueuses.

Le prochain tournoi scolaire se déroulera le 14 décembre, leur troisième jusqu’à date. Les deux entraîneuses sont optimistes pour le reste de la saison.

« Les filles se démarquent bien et je vois un bon potentiel. Je n’ai pas peur pour le reste de la saison. Elles ont beaucoup de volonté et c’est vraiment plaisant de travailler avec elles. Elles s’améliorent tout le temps », précise Marili Bélanger.

Véritable sport d’équipe, les entraîneuses Marili Bélanger et Julie-Pier Dion adorent pouvoir transmettre leur passion du volleyball aux élèves de l’école. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des