Le Tournoi midget forcé d’annuler sa 59e édition

Denis Hudon
Le Tournoi midget forcé d’annuler sa 59e édition
Hockey midget (Photo : courtoisie)

C’est la première fois de son histoire que le Tournoi midget de Dolbeau-Mistassini ne tiendra pas sa classique annuelle. Le nombre d’inscriptions des équipes est insuffisant.

« C’est certain qu’on est déçu et la population aussi. On se le fait rappeler chaque jour. Comme quoi les gens tiennent à leur tournoi », lance d’abord David Lamontagne, président du hockey mineur.

Pour pouvoir présenter une 59e édition, il aurait fallu au minimum quatre équipes par catégories (BB, A et B), ce qui n’a pas été atteint pendant la période des inscriptions.

« L’an dernier n’avait pas été facile non plus. Avec une quinzaine d’équipes, on s’en tire, mais c’est de plus en plus difficile d’attirer des équipes. Nous ne sommes pas la seule organisation à vivre cette situation. Surtout dans les régions », poursuit David Lamontagne.

Il estime que la difficulté à recruter dans le BB remonte à plus ou moins 4 ans.

« C’est difficile d’expliquer la baisse d’inscriptions, mais on prend un an de recul pour analyser tout ça, faire le post-mortem et redoubler d’efforts », dit encore le président du hockey mineur qui veut que son organisation revienne en force dès l’an prochain.

Il s’attend donc au retour du tournoi midget en 2021.

Au travail

L’organisation profitera de cette pause obligée pour voir ce qui peut être amélioré ou bonifié pour le futur. On veut aussi regarder de nouvelles options (greffer des équipes juniors A, par exemple), discuter avec d’autres organisateurs de tournois, parler avec Hockey Saguenay-Lac-Saint-Jean, etc.

Déjà, avant le congé des Fêtes, l’organisation voyait venir les choses. Ça ne bougeait pas beaucoup pour les inscriptions, d’où la décision qui a été prise d’annuler l’édition 2020.

Par ailleurs, l’organisation veut commencer à préparer la prochaine édition dès la fin de saison du hockey, vers avril.

Pour David Lamontagne et ses acolytes, pas question de baisser les bras, le Tournoi midget de Dolbeau-Mistassini, le plus ancien au Québec, après le Tournoi international pee wee de Québec, est trop important.

L’organisation aura aussi à se dénicher un nouveau commanditaire majeur qui succèdera ainsi au Centre de formation professionnelle de Dolbeau-Mistassini, fidèle au poste depuis 15 ans.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des