Le Club de Golf face à de gros défis

Denis Hudon
Le Club de Golf face à de gros défis
Le nouveau terrain de pratique pour s’exercer à frapper des balles pourrait ressembler à cela. Il sera construit en début de saison. (Photo : courtoisie)

Ce n’est pas la neige encore au sol qui va décourager les amateurs. Le 17 mai prochain, le Club de golf de Dolbeau ouvrira officiellement sa saison 2019 à l’occasion d’un 5 à 7. N’empêche, les défis seront encore nombreux afin d’attirer de nouvelles clientèles pour la prochaine saison.

Jacques Besson en est à sa deuxième saison à titre de président. Il est bien conscient de l’importance d’offrir davantage aux golfeurs et de trouver de nouvelles façons d’intéresser d’autres gens à pratiquer ce sport.

« Malgré les défis nombreux, je suis optimiste, car avec notre nouveau conseil d’administration, de nouvelles idées émergent. »

Le 6 avril dernier d’ailleurs, le Club de Golf a tenu un lac-à-l’épaule et les participants ont pu échanger et émettre des idées. C’est, selon Jacques Besson, un bon départ pour améliorer des choses.

Ainsi le projet de réaménagement du terrain de pratique pour frapper des balles sera réalisé. La Caisse Desjardins du Nord du lac-Saint-Jean contribuera pour une partie des coûts.

Le  projet d’aménagement d’un mini-golf n’a pas été abandonné et pourrait même voir le jour dès cette année.

Mettre fin à la décroissance

Le défi le plus important est de mettre fin à la décroissance avec la diminution du nombre de membres ces dernières années. La population est vieillissante et les jeunes adultes vont étudier à l’extérieur. Plusieurs d’entre eux ne reviendront pas une fois sur le marché du travail.

Le président Besson croit possible d’atteindre encore cette année les 169 membres que comptait le club à la fin de la saison dernière. Il pense même être en mesure d’aller en chercher une dizaine de plus par les améliorations apportées et celles qui suivront.

Augmenter la clientèle est dans les objectifs du président et cela passe notamment par des forfaits multiples, des promotions et la participation des entreprises et leurs employés.

Le club veut aussi aménager des plages horaires, un peu comme l’an dernier, mais en accélérant le processus, afin de réserver des blocs d’une heure à 6$ pour jouer quatre trous. Une façon de faire découvrir le golf.

Un portrait des revenus globaux a récemment été présenté aux membres. En 2018, les revenus étaient répartis de la façon suivante : 49,4% provenaient des ventes golf, 20,82% du resto-bar, 15,67% des entreprises, 14 % de la boutique pro-shop et 0,01% de la location du chalet. À ce dernier chapitre, le Club enregistre déjà plusieurs réservations avant même le début de saison.

Le tournoi bénéfice qui aura lieu le 18 juillet est une bonne source de financement, rapportant bon an mal an autour de 35 000$.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des