La limite de prises de ouananiche revue à la baisse

La limite de prises de ouananiche revue à la baisse
Le nombre de prises de ouananiche allouées est revue à la baisse sur trois rivières du lac Saint-Jean.

PÊCHE. Les pêcheurs à la mouche qui aiment taquiner la ouananiche devront prendre garde. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et la Corporation LACtivité Pêche du Lac-Saint-Jean (CLAP) ont revu à la baisse le nombre de prises quotidiennes permises.

Cette nouvelle mesure touche les rivières Ashuapmushuan, aux Saumons et Métabetchouane et s’applique à la pêche à la mouche. Les pêcheurs seront désormais limités à une seule prise par jour au lieu de deux sur ces rivières.

De plus, le nombre de captures quotidiennes est lui aussi revu à la baisse, soit trois au lieu de quatre. Chaque pêcheur pourra ainsi capturer trois ouananiches par jour, mais n’en conserver qu’une seule.

Le ministère et la CLAP ont convenu de cette diminution du nombre de prises et de captures allouées afin d’assurer un nombre adéquat de reproducteurs sans pour autant mettre en péril la pêche de cette espèce. Les montaisons observées cette année sont plus faibles qu’à l’année dernière, ce qui justifie une diminution de la pêche.

La CLAP précise toutefois que les limites de deux ouananiches actuellement en vigueur sur le lac Saint-Jean et au lac à Jim demeurent inchangées. —S.T.

Partager cet article