Karina Montminy se prépare pour la finale à Calgary

Denis Hudon
Karina Montminy se prépare pour la finale à Calgary
La patineuse de vitesse de Péribonka, Karina Montminy, obtient de belles performances, ce qui aide à sa confiance (Photo : courtoisie - Yves Longpré)

La patineuse de vitesse courte piste Karina Montminy a gagné sa place pour une participation à la finale de la Coupe Canada qui aura lieu à Calgary, du 13 au 15 mars.

La Péribonkoise d’origine s’est classée douzième sur 60 au total des points à la Coupe Canada 2 qui se tenait dernièrement à Sherbrooke. Après une chute à l’épreuve du 1000 mètres qui l’a reléguée au Groupe B, elle a pris la première place.

Au 1500m, Karina Montminy a amélioré son temps (2m27,06s) pour prendre la 15e place et terminer en cinquième position à l’épreuve de 500m (44,9s).

Elle sera donc du groupe des 32 meilleures patineuses du pays à la Finale de la Coupe Canada, en mars prochain.

« Ç’a bien été à Sherbrooke. J’ai essayé d’aborder la compétition sans trop me mettre de la pression, je voulais m’amuser et offrir de belles performances. Mon objectif était de me qualifier pour Calgary. »

L’athlète de 19 ans participait d’ailleurs en fin de semaine à une compétition axée particulièrement sur les stratégies de course en guise de préparation pour la grande étape.

Sport-études

Karina Montminy s’entraînera dans les prochaines semaines plus spécifiquement en vue de cette finale de la Coupe Canada. Elle devrait s’imposer un temps d’arrêt pendant la semaine précédent l’événement pour mieux conserver ses énergies.

« Jusqu’à présent, ça va bien. J’ai réussi des bons temps, ce qui augure bien. Ça aide aussi pour la confiance. »

Inscrite en sport-études au Cégep de Rosemont et membre du club de patinage de vitesse Montréal-Ahuntsic, Karina Montminy étudie en sciences humaines et ensuite poursuivra pour devenir infirmière.

« Concilier le sport et les études, ça demande d’être très disciplinée. J’y arrive jusqu’à maintenant. »

Elle a commencé à patiner dès l’âge de 4 ans et l’année suivante elle était déjà avec des patins à longues lames. Elle n’a jamais cessé depuis. Elle s’entraîne environ six fois par semaine sur la glace et une fois par semaine en gymnase pour la musculation.

Si l’équipe nationale retiendra six ou sept athlètes, Karina Montminy vise au moins une quinzième place à Calgary.

Très attachée à son Lac-Saint-Jean natal, l’athlète revient se ressourcer régulièrement auprès de ses proches à Péribonka.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des