Junior AA : Un nouvel entraineur-chef chez les Éperviers

Janick Émond
Junior AA : Un nouvel entraineur-chef chez les Éperviers
(Photo : Courtoisie Nicole Villeneuve)

Les Éperviers de Normandin, dans le junior AA, ont nommé Simon Tremblay à titre d’entraineur-chef de la formation. Il succède ainsi à Sébastien Gaudreault, qui occupe maintenant le poste d’entraineur adjoint.

« C’est un gros défi d’occuper ce rôle-là, mais ça faisait déjà un bon moment que je pensais de me lancer dans le coaching. C’était une belle opportunité qui se présentait à moi, donc je l’ai saisie. Je connaissais aussi quelques-uns des joueurs, donc c’était aussi un bon fit », explique Simon Tremblay.

Il compte d’ailleurs retransmettre ses connaissances apprises lors de sa carrière à ses joueurs.

« J’ai eu un bon parcours et j’ai eu de très bons entraineurs, donc je veux redonner ce que j’ai appris aux jeunes à mon tour. »

En tant que joueur, Tremblay a porté l’uniforme des Saguenéens de Chicoutimi dans la LHJMQ, celui de l’Océanic de Rimouski ainsi que celui des Foreurs de Val-d’Or. Il a également eu l’opportunité d’aller jouer une saison en Europe, avant de revenir au Québec et d’enfiler les couleurs des Marquis de Jonquière dans la Ligue nord-américaine de Hockey.

Processus

Simon Tremblay souhaite amener une nouvelle philosophie dans l’équipe. En plus de recommencer à faire des entrainements sur semaine, chose qui ne se faisait plus dans les dernières années, le nouvel entraineur compte instaurer un nouveau système de jeu.

« On a un groupe de gars motivé à reprendre les entrainements et ça va aider grandement à mettre en place un système de jeu. Pour l’instant, les résultats des matchs ne comptent pas vraiment pour nous. D’ici le temps des Fêtes, ça va être un processus d’apprentissage et je veux voir les gars s’améliorer de semaine en semaine. »

Il ajoute : « Avant les Fêtes, je mets beaucoup d’importance sur la progression individuelle des joueurs et d’avoir une base au niveau du système de jeu. Après ça, ça sera de tout mettre ça ensemble et se mettre à gagner des matchs. Présentement, avec un groupe de jeunes comme ça, on est plus en mode apprentissage. »

Challenge interne

Les Éperviers comptent sur un bon mélange entre des joueurs vétérans et des joueurs recrues.

« On a un beau noyau de retour, mais notre profondeur s’appuie beaucoup sur des jeunes. En défense, toutes les places sont à gagner. En attaque, il y a aussi un beau challenge à l’interne et c’est toujours bon d’avoir ce genre de compétition. »

Partager cet article