Du rodéo au tournoi de fers

Du rodéo au tournoi de fers
Près de 150 cowboys ont pris part aux différentes compétitions équestres.

ÉVÉNEMENT. La 44e édition du Festival du Western a renfermé plusieurs activités sportives. Près de 150 cowboys ont pris part aux différentes disciplines équestres ainsi qu’une trentaine de personnes au tournoi de fers

Selon les organisateurs du festival, c’est près d’une vingtaine de participants du secteur de Dolbeau-Mistassini qui ont pris part aux différentes disciplines. Près de 20 % des compétiteurs provenaient des États-Unis. Dans les disciplines de rodéo, on y retrouvait le monte cheval sans et avec selle, le terrassement du bouvillon et le monte taureau. Rappelons que le rodéo du festival du Western est une étape obligatoire sanctionnée par Coupe Canada afin de participer à St-Tite.

Dans les épreuves de gymkhana, on y retrouvait la prise du veau au lasso, le poney express, la course de sauvetage, l’échange de cavaliers ainsi que la course entre barils femme. Une grande nouveauté cette année, c’était la course de cowboys extrême qui a eu lieu le samedi après-midi. Le tire de chevaux a été annulé en raison de la température.

Le président du festival, Pascal Larouche, rappelle que la tenue des activités équestres du festival coûte environ 80 000 $ pour le festival en raison des bourses qui doivent être octroyées aux gagnants de chaque discipline.

Tournoi de fers

C’est sous la pluie que c’est déroulé le tournoi de fers du Festival du Western. Rappelons que les activités hebdomadaires du club se tiennent sur les lieux du festival. Après 8 semaines de parties locales, Laurier Larouche occupe le premier rang des meilleurs joueurs suivi de Gislain Roberge et de Denise Paré.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires