Do-Mi-Ski : Vers une superbe fin de saison 

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Do-Mi-Ski : Vers une superbe fin de saison 
(Photo : Tirée de Facebook)

Grâce à un hiver très enneigé, le Centre plein air Do-Mi-Ski connait une superbe saison jusqu’à maintenant.  

Les chiffres officiels ne seront connus qu’une fois la saison hivernale terminée, mais il est déjà possible de constater que l’achalandage est très bon.  

« Malgré que notre saison ait été quelque peu retardée puisque nous n’avons pas de canons à neige, on a tout de même été en mesure d’ouvrir un peu plus tôt cette année. Et jusqu’à maintenant, on le ressent assez bien, on a vraiment un bon achalandage cet hiver. Mais au-delà de ça, notre taux de ventes journalières est vraiment très bon, les gens sont nombreux à venir chez nous », indique Stéphanie Théberge, du Do-Mi-Ski.  

Les périodes de grands froids n’auront d’ailleurs pas affecté plus qu’il ne le faut l’achalandage du centre.  

« Les gens de Dolbeau-Mistassini ne sont vraisemblablement pas affectés par le froid! », lance Stéphanie à la blague.  

« Même si on a parfois été à la limite de ce qui était possible pour fermer en raison du froid, les gens étaient nombreux à venir à la station. On a souvent été rempli alors qu’on se demandait le matin s’il n’était pas mieux de fermer le centre. »  

Et avec la grande quantité de neige tombée, il est possible d’espérer une belle saison de ski de printemps.  

« À moins que ça fonde rapidement, on s’attend à pouvoir étirer la saison de quelques semaines. Tant que ce sera possible de skier en sécurité dans de bonnes conditions, la saison d’hiver va se poursuivre ! »  

Relâche 

La semaine de relâche scolaire aura en outre été passablement bonne pour le Do-Mi-Ski. 

« Ç’a commencé assez tranquillement. Les premiers jours n’étaient pas très occupés, mais plus la semaine avançait, plus les gens étaient nombreux. En rétrospective, on peut se montrer tout de même assez satisfait. » 

Ondago 

Au début de l’hiver, le Do-Mi-Ski a procédé à l’installation de l’application de géolocalisation Ondago pour ses sentiers.  

Si Stéphanie Théberge ne sait pas si l’application est grandement utilisée, elle souligne que son implantation est très bien accueillie.  

« Nous, on invite les gens à l’installer quand ils viennent chez nous. On voit que plusieurs personnes sont heureuses de l’avoir, c’est beaucoup plus facile pour eux de se retrouver que d’utiliser une carte en papier. » 

Partager cet article