Des bénévoles en or au soccer

Des bénévoles en or au soccer
Les bénévoles ont été d'une grande utilité lors du tournoi de soccer

«Quel beau site, que de beaux terrains, mais surtout, quels bénévoles! Ils sont mon coup de cœur. Je n’ai jamais vu ça, ils sont toujours souriants et prévenants. Avec un tel site et une telle expertise, nous reviendrons ici dans le futur», jure Michel Dugas, de la Fédération de soccer du Québec, au sujet du site de soccer Rosanne-Laflamme dans l’arrondissement Saint-Hubert, à Longueuil.

Invité à commenter le calibre de soccer aux Jeux du Québec, son collègue Kambiz Ebadi n’hésite pas. «Nous n’avons pas vu d’étoile ressortir ou dominer, mais le jeu collectif est vraiment à maturité, d’une grande qualité. Il y a une telle parité en division 1 (les huit meilleures régions) que nous ne savions toujours pas, en après-midi du 3e jour de compétition, qui allait s’affronter en finale. Ça veut tout dire. Plusieurs matchs se sont décidés en tirs de barrage.»

Les bassins de joueurs font foi de tout

Au soccer, comme plusieurs autres sports, les régions fortes sont surtout celles qui ont un énorme bassin de joueurs. «En division 3, les régions éloignées comme la Côte-Nord, l’Est-du-Québec et l’Abitibi-Témiscamingue sont moins bien servies avec de plus petits bassins de joueurs sur de larges territoires. Cependant, l’Est-du-Québec fait des progrès considérables et Bourassa surprend en division 2 masculin malgré son petit bassin de joueurs.»

La Rive-Sud aura finalement deux chances de médailles d’or alors que son équipe féminine affrontera le Lac Saint-Louis et que son équipe masculine aura un duel avec Montréal lors de la dernière journée des Jeux, samedi, à 11h. Les finales pour le bronze opposeront Montréal à Centre-du-Québec chez les filles, ainsi que la Mauricie et les Laurentides chez les garçons.

Partager cet article