Club de natation AquaY’eau : À seulement quelques brasses du grand jour

Denis Hudon
Club de natation AquaY’eau : À seulement quelques brasses du grand jour

Le club de natation AquaY’eau (CAYO) de Dolbeau-Mistassini s’apprête à vivre un grand moment d’émotions et unique en son genre. La saison d’automne marquera un nouveau départ pour le club qui va intégrer les toutes nouvelles installations du Complexe sportif Desjardins et sa piscine semi-olympique.

Les jeunes sont surexcités, tout comme l’équipe d’entraîneurs et les parents, à quelques semaines des premiers coups de brasse dans l’eau. On ne serait pas étonné si des jeunes comptaient les dodos avant le jour J.

Surtout qu’ils ont été privés de leur activité favorite l’an dernier en raison des travaux de démolition de l’ancienne piscine pour faire place à la nouvelle.

Certes, la pandémie réserve toujours une part d’inconnu, mais c’est déjà plus encourageant pour la prochaine session.

« Nous sommes dans les préparatifs et nous allons nous ajuster selon ce que nous dictera la Santé publique. On devrait en savoir plus ces jours-ci. C’est une grosse logistique avant de lancer les inscriptions qui se feront à partir du mercredi suivant la fête du Travail », précise la présidente Sophie Chiasson. Elle espère seulement que son club n’aura pas à refuser des gens.

La dernière année, le CAYO comptait 70 membres. Avec la pause forcée de presque deux années et maintenant un nouveau bassin des plus modernes, il est à prévoir une croissance du nombre de membres qui pourrait atteindre la centaine pour 2021-2022.

De la visite attendue

Il ne fait aucun doute dans l’esprit de Sophie Chiasson que les visiteurs seront nombreux cette année, autant du côté des parents que des autres clubs de natation.

« Il y a sept autres clubs dans la région et je peux vous assurer qu’ils sont tous impatients de venir compétitionner dans nos nouvelles installations. Les parents ont aussi hâte d’assister aux performances de leurs enfants du haut des gradins d’où on a une vue exceptionnelle. »

La piscine dolmissoise mise aussi sur son tout nouveau tableau électronique, le plus moderne et seulement le deuxième au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Ce ne sera pas gênant de présenter des compétitions d’envergure », poursuit la présidente.

Par ailleurs, les jeunes ont eu un avant-goût du nouveau bassin en participant ces dernières semaines à un camp d’été. Le club compte aussi une toute nouvelle entraîneuse en chef en la personne d’Élisabeth Martin, kinésiologue.

Partager cet article