Accès difficile à l’aréna de Dolbeau : Chute des assistances pour le Construction de l’Avenir

Par Denis Hudon
Accès difficile à l’aréna de Dolbeau : Chute des assistances pour le Construction de l’Avenir
Manon Poulin siège au conseil d’administration de l’équipe de hockey senior Construction de l’Avenir de Dolbeau-Mistassini. (Photo : courtoisie Nicole Villeneuve)

Au deuxième rang du circuit de la Ligue de hockey senior du Lac au Fleuve, l’équipe Construction de l’Avenir de Dolbeau-Mistassini enregistre une baisse majeure des entrées aux guichets.

L’organisation de l’équipe dolmissoise est d’avis que l’accès difficile à l’aréna du secteur Dolbeau, en raison du chantier de construction de l’Aquagym, explique cette chute des assistances.

« Nous avions une moyenne de plus de 650 spectateurs l’an dernier alors qu’elle n’est plus que d’environ 300 cette année. On a même atteint à quelques reprises des foules de 1 000 personnes à certaines de nos parties locales. Ce n’est pas arrivé cette année », constate Manon Poulin, qui siège sur le conseil d’administration de l’équipe.

Les gens qui veulent accéder à l’aréna doivent passer par le nouveau stationnement sur la rue des Érables, près du terrain de balle (aréna de poche). Il y a des espaces de stationnement à l’avant, sur le côté et à l’arrière de l’aréna. La Ville a installé une grande affiche pour bien indiquer l’endroit.

« Le spectacle est vraiment bon, le calibre de la ligue est impressionnant avec de très bons joueurs ».

Appel aux supporteurs

Le Construction de l’Avenir de Dolbeau-Mistassini affirme avoir besoin de ses partisans en vue des séries éliminatoires. (Photo courtoisie – Carl-Luc Laferrière)

D’ailleurs, Manon Poulin dit avoir une bonne collaboration des autorités municipales, bien que la situation engendre des désagréments.

Celle-ci remarque que la circulation à l’intérieur de l’amphithéâtre est un peu plus compliquée aussi pour les spectateurs qui veulent se déplacer.

Avec les séries éliminatoires qui approchent, l’équipe dolmissoise aimerait bien retrouver ses habituels supporteurs à l’aréna local en vue des séries de fin de saison. Le dernier match de la saison avait lieux le 8 février. L’équipe jouera ensuite ses deux dernières parties à Wendake et dans Charlevoix les 15 et 16 février. Place ensuite aux séries éliminatoires.

« L’objectif est de remporter la coupe et nous avons besoin de tous nos supporteurs. »

Rappelons que depuis la fondation de ce circuit, il y a maintenant trois ans, Dolbeau-Mistassini est l’équipe qui avait les meilleures foules.

Qui dit moins d’entrées aux guichets dit aussi moins d’argent dans le budget. Toutefois, l’équipe locale est en mesure de passer à travers.

« C’est certain que ça affecte nos finances, mais il n’y a pas lieu de paniquer. Notre franchise n’est pas en péril. Les joueurs ont besoin de la foule pour gagner les séries. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des