Sauvetage en milieu éloigné : les services de sécurité incendie mieux équipés

Sauvetage en milieu éloigné : les services de sécurité incendie mieux équipés

Deux VTT à six roues ont été acquis.

Crédit photo : Trium Médias - Serge Tremblay

Les services de sécurité incendie de Dolbeau-Mistassini et du secteur GÉANT ont profité d’une aide financière de près de 100 000 $ pour réaliser l’acquisition d’équipements visant à faciliter les interventions d’urgence en dehors du réseau routier.

« Le Service incendie de Dolbeau-Mistassini et nous, on a travaillé ensemble et on s’est entendu pour acquérir les mêmes équipements à tous les niveaux », souligne le directeur de la Régie des incendies du secteur GÉANT, Jerry Piquette.

La majeure partie des sommes obtenues a été consacrée à l’achat de deux VTT et de deux motoneiges. Ces véhicules ont été munis d’équipements spéciaux pour être mieux adaptés à un contexte d’évacuation en milieu éloigné.

À cela s’ajoutent des téléphones satellitaires, cordages et poulies, GPS, gyrophares ainsi que des radios et antennes.

Ces acquisitions ont été rendues possibles grâce au Programme d’aide financière pour le soutien des interventions d’urgence hors du réseau routier.

Ce même Programme a aussi permis le financement d’un projet d’implantation de points de rassemblements en forêt, incluant l’affichage adéquat, pour faciliter le travail des services d’urgence.

Un besoin

Pour Jerry Piquette, il ne fait aucun doute que les interventions en milieu éloigné et les évacuations augmenteront au fil des ans.

« La MRC ouvre le territoire et en fait la publicité comme une forme d’attrait touristique. Des gens s’amènent de partout et ils n’ont pas tous la connaissance ou la conscience de ce que ça représente de se rendre en forêt. Ça génère une hausse du risque et donc du nombre d’interventions sur le territoire. »

Disposer des meilleurs équipements permettra donc aux deux services de sécurité incendie qui couvrent le territoire de la MRC de Maria-Chapdelaine d’agir dans les meilleures conditions possibles.

« Pas que l’on n’était pas équipé, mais avec ce programme, on a maintenant l’équipement optimal. »

Poster un Commentaire

avatar