Salaison Besson investit 1,5 M$ pour répondre à la demande

Salaison Besson investit 1,5 M$ pour répondre à la demande

Carol Besson, directeur général de Salaison Besson.

Crédit photo : Trium Médias - Serge Tremblay

Salaison Besson investit 1,5 M$ pour moderniser ses installations, revoir sa chaîne de production et optimiser ses opérations. L’entreprise veut répondre à une demande sans cesse grandissante.

« Mon but, c’est de pouvoir satisfaire à la demande. Cette année seulement, il y au moins deux ou trois gros contrats que j’ai dû refuser, car je n’avais pas l’espace pour pouvoir y répondre », explique Carol Besson, copropriétaire et directeur général.

Un nouveau bâtiment est actuellement en cours de construction et comprendra un congélateur, un réfrigérateur et une salle d’emballage pouvant répondre à une plus grande production.

Dans une seconde phase, une salle de refroidissement rapide sera aménagée à l’arrière des installations actuelles.

« Il s’agit d’un équipement de pointe très performant. Un produit qui prend 6h à refroidir va prendre 15 minutes avec cet appareil. »

Dans un troisième temps, la salle de vente sera agrandie et offrira un tout nouveau visuel.

Carol Besson estime que tout devrait être complété vers le début du mois de décembre.

Efficacité

Ce projet d’investissement et d’agrandissement s’accompagnera d’un redéploiement complet des méthodes de travail au sein de l’entreprise.

Les employés devront être formés à travailler sur un tout nouveau système et auront à apprivoiser de nouveaux équipements, comme une emballeuse automatisée, un portionneur et une étiqueteuse.

« On a beaucoup d’équipements qui vont rentrer et qui vont nous permettre d’être plus efficaces. On va pouvoir récupérer du temps d’employés et affecter nos employés à d’autres tâches. »

Parallèlement, Salaison Besson se fait accompagner par une ressource pour améliorer l’efficacité des opérations et optimiser les espaces de travail.

Emplois

Malgré ce pas vers des appareils de plus haute technologie et les gains d’efficacité, pas question pour l’entreprise de couper des postes.

« Nous avons actuellement 70 employés et je pense que l’on aura besoin d’une vingtaine d’employés de plus, du moins on va essayer fort d’en avoir autour de 20. La qualité de nos employés est une force sur laquelle on veut continuer de miser. »

1
Poster un Commentaire

avatar
1
0
0
 
1
Linda cloutier
Linda cloutier
Invité
Linda cloutier

Vous aller engager pour faire quelle travail