Réouverture du Marché Wallberg

Réouverture du Marché Wallberg

Avec le Marché Wallberg, le Tournant 3F exploite une formule de marché urbain.

Crédit photo : Trium Médias - Serge Tremblay

Le Marché Wallberg a repris du service au centre-ville de Dolbeau-Mistassini. Sous l’impulsion du Tournant 3F, le commerce a rouvert ses portes en se donnant une vocation très locale.

« On propose un concept de marché urbain où on fait la promotion de la boréalie. On a 44 sortes d’herbes et d’épices de la forêt boréale avec lesquels on cuisine notre nourriture. Les gens sont curieux, on a une belle réception depuis notre ouverture », explique Lise Fortin, directrice générale du Tournant 3F.

Le nouveau Marché Wallberg occupe environ la moitié de la superficie de l’ancienne épicerie. On y retrouve une boulangerie artisanale, un comptoir de mets préparés, différents produits locaux et un espace pour manger et se détendre à l’étage.

Lise Fortin insiste sur le fait que l’endroit doit pouvoir être accessible à tous, pas seulement aux gens venus pour un repas. En plus de quelques tables, des divans ont été aménagés sur le balcon pour plus de confort.

« Les gens pourront y travailler, lire un livre ou simplement prendre une pause. On veut que ce soit un petit milieu de vie. »

Tourné vers le local

Le Marché Wallberg prend résolument une orientation vers les produits locaux. Outre la nourriture maison, on y propose un étalage des différents producteurs du terroir et un frigo avec les bières des 14 microbrasseries de la région.

« Nous allons aussi voir une boucherie où on vendra du bœuf local. On a choisi le bœuf Highland, car on retrouve quatre producteurs de ce type de bœuf dans la MRC de Maria-Chapdelaine. »

Le Tournant 3F a de plus conservé la marque Cuit dans le bec pour ses mets préparés et produits congelés.

« Nous voulons aussi revenir avec les boîtes repas Cuit dans le bec avec les produits que nous préparons. Ce ne sera pas immédiatement, mais dans l’avenir on veut le faire. »

Restaurant

Quant au volet restauration, les travaux se poursuivent pour aménager le restaurant en bonne et due forme. Celui-ci sera situé dans la partie arrière et disposera d’une soixantaine de places.

« L’ouverture ira après les Fêtes. Il y a encore des travaux à réaliser. Le plus complexe dans le projet, c’était le Marché Wallberg. Il fallait installer un mur coupe-feu pour séparer avec le restaurant et bien s’organiser, mais on y est arrivé. »

En tout, une soixantaine de personnes trouvent de l’emploi dans les différents volets exploités par le Tournant 3F.

Poster un Commentaire

avatar