Tout savoir sur l’injection de Botox

Tout savoir sur l’injection de Botox

Le Botox est une toxine permettant de réduire l’apparence des rides. Son injection est très utilisée mais aussi controversée suite à des opérations ratées par le passé. Qu’en est-il vraiment aujourd’hui? Voici plusieurs éléments de réponses.

Injection de Botox, oui mais où?

C’est le muscle de la ride qui est visé par la toxine. Le Botox a pour but de le décontracter et ainsi d’atténuer la ride. Les zones concernées sont les sourcils, autour des yeux, le front, les lèvres et leurs alentours. Il est aussi possible de cibler les rides du cou et les « plis d’amertume » autour des lèvres. Les patientes utilisant ce traitement commencent généralement vers 40 ans. Les femmes enceintes ne peuvent pas suivre ce traitement sous peine de nuire au développement du fœtus.

Quel est son avantage par rapport aux autres traitements pour le rajeunissement?

Le Botox est la solution la plus simple financièrement avec un mode opératoire bien moins lourd qu’une opération esthétique. De plus, l’injection se résume à la paralysie temporaire d’un nerf au contraire des solutions de comblement qui ajoutent des produits injectables sous votre peau afin de combler du vide. Aucun risque d’allergie ou de rejet.

Comment se déroule le traitement et combien ça coûte?

L’intervention dure environ trente minutes et aucune convalescence n’est nécessaire. Il est important de souligner que les injections se font sans anesthésie et sont sans douleur, l’aiguille utilisée étant très fine. Il faut attendre une dizaine de jours pour que les effets du Botox soient définitifs, même si les premières conséquences sont visibles très rapidement. Lors de la première année, les injections sont renouvelées tous les trois mois. Puis, tous les six mois. Il faut compter entre 200$ et 400$ pour chaque visite. Des tarifs sont possibles si vous souhaitez être traités sur plusieurs zones en même temps.

Quels sont les effets secondaires?

La personne peut souffrir de rougeurs, gonflements ou de maux de tête. Des troubles de la vision peuvent aussi se manifester. Ces symptômes se limitent à la zone d’injection de Botox et ne dépassent pas un délai d’une semaine. Dans le cas contraire, il est nécessaire de voir un praticien.

Existent-ils encore des ratés?

La médecine a fait énormément de progrès dans ce domaine depuis les années 2000. Des témoignages de personnes déçues peuvent encore surgir mais les transformations sont temporaires et le risque d’erreur est vraiment limité. Le Botox n’est nocif à aucun moment. Le danger réside dans le lieu de l’injection. Si vous la faites sur le front, il est bien possible d’obtenir les sourcils en « M ». Des retouches sont nécessaires. C’est aussi le cas pour les paupières supérieures qui peuvent « pendre » si l’injection est trop basse, ou aussi la commissure des lèvres qui peut s’affaisser. En tout cas, les professionnels sérieux sauront vous proposer une solution convenant à votre visage. Le Botox reste un produit très actif et il est important de confier votre santé à un praticien reconnu.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des