Service AMS – Beaver Tech — En affaires par passion

Rédaction
Service AMS – Beaver Tech — En affaires par passion

PUBLIREPORTAGE—
Mécanicien d’engins de chantier, ­Maxime ­Lapointe a longtemps souhaité acquérir l’entreprise ­Service ­AMS, au sein de laquelle il travaillait et était très impliqué depuis plusieurs années. À la recherche d’un partenaire pour se lancer dans cette aventure, son chemin a croisé celui de ­Sébastien ­Bélanger, mécanicien industriel et ­soudeur-monteur. C’est en novembre 2019 que leur projet est devenu réalité. « ­Je voulais me lancer, mais je ne voulais pas le faire seul. Il s’est avéré que ­Sébastien et moi, on se complète parfaitement », affirme ­Maxime.

Lorsqu’ils en font l’acquisition, l’entreprise normandinoise a une clientèle bien établie, à qui elle offre des produits et services diversifiés : soudure, usinage et coupe d’acier ; vente et réparation d’équipements forestiers et de remorques ; réparation de tracteurs de ferme ; service mécanique mobile, etc.

De nouveaux marchés

Ambitieux, les nouveaux propriétaires ajoutent rapide­ment une nouvelle corde à leur arc en acquérant une ligne de fabrication de produits de débroussaillage, qu’ils commercialisent sous le nom de ­BeaverTech. Si cette gamme de produits conçus et fabriqués chez ­Service ­AMS a commencé à se tailler une place sur le marché canadien, ­Maxime et ­Sébastien comptent développer davantage ce marché, celui de l’Ouest canadien notamment, en plus de conquérir le marché amé­ricain.

Les deux associés estiment que le succès de leur équipe tient à leur capacité à communiquer et à mettre à profit les forces de chacun : « ­On sait tirer le meilleur de notre bagage res­pectif. C’est ce qui fait notre force en tant qu’entrepre­neurs », assure ­Maxime. S’il est vrai que l’avenir de l’entreprise s’annonce prometteur, ­Sébastien et ­Maxime soulignent la chance qu’ils ont de pouvoir s’appuyer sur des employés compétents et dévoués. « ­Notre équipe, qui ne cesse de s’agrandir, compte maintenant 12 employés. Ce sont eux qui font la force et la réussite de ­Service ­AMS, et c’est grâce à eux qu’on peut avoir autant de projets », indique ­Maxime.

Maxime et ­Sébastien ont reçus une aide financière dans le cadre de la mesure « ­Soutien au travail autonome » (STA) offerte par la ­MRC de ­Maria-Chapdelaine. Pour information, contacter ­Christian ­Hudon, conseiller en déve­loppement d’entreprises, au 418 276‑2131, p. 4503 ». Leur entreprise a obtenu du financement de la ­MRC de ­Maria-Chapdelaine, de la ­Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) ­Maria-Chapdelaine » et de la ­Société de crédit commercial autochtone (SOCCA).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires