Manon Gauvin propriétaire du dépanneur Gau-Sen : « Il n’y a pas d’âge pour réaliser un projet »

Rédaction
Manon Gauvin propriétaire du dépanneur Gau-Sen : « Il n’y a pas d’âge  pour réaliser un projet »
Depuis le 1er septembre, Manon Gauvin est l’unique propriétaire du dépanneur Gau-Sen. Au cours des prochaines semaines, l’offre de produits et services sera augmentée.

Le seul point de service où l’on peut se procurer de la nourriture et de l’essence à Saint-Thomas-Didyme a changé de propriétaire. Depuis le 1er septembre, neuf mois après avoir manifesté son intérêt pour acquérir le dépanneur de l’endroit, Manon Gauvin en est devenue l’unique propriétaire.

« L’an dernier, de retour de notre maison située au ­Lac à ­Jim je suis arrêté, avec mon conjoint, au dépanneur. J’avais une idée en tête. J’ai demandé à ­Jean-Marc ­Bernard, copropriétaire du dépanneur avec ­Carole ­Turcotte s’ils étaient à vendre. Il m’a répondu : « ­Je suis toujours à vendre ». Par la suite, nous avons entrepris les démarches habituelles, comme les tests de sol. Après avoir franchi toutes les étapes, on s’est rendu chez le notaire », explique la femme d’affaires.
Le dépanneur est une véritable institution dans le milieu et porte depuis peu le nom de dépanneur ­Gau-Sen. Les anciens propriétaires l’ont opéré pendant 27 années. « ­Avant eux il y a eu d’autres propriétaires », ­ajoute-t-elle.

Plan de retraite

Manon ­Gauvin n’en est pas à sa première expérience en affaires. « ­Pendant 10 ans, j’ai été propriétaire d’un immeuble à logements locatifs. J’ai également possédé, pendant quelques années, un casse-croûte et au cours des neuf dernières années je travaillais à ma garderie en milieu familial. »
Pour plusieurs, s’occuper d’un dépanneur, ouvert chaque jour de la semaine et de la fin de semaine est très
exigeant. Manon ­Gauvin le voit différemment. « ­Pour moi c’est un projet de retraite. Mon conjoint qui est électricien à ­Chapais prendra sa retraite dans quelques années. Par la suite, il va venir m’aider au dépanneur. »

Augmenter l’offre

On se rappellera que le 26 août 2018, un incendie a complètement détruit l’épicerie de la municipalité, laissant le dépanneur comme le seul endroit pour se ravitailler. Manon ­Gauvin le sait et désire augmenter l’offre de services du commerce.
« ­On ne peut pas tout faire en quelques semaines, mais chose certaine je désire ajouter plus de produits et de services. Nos clients proviennent en majorité de la municipalité. Il y a également les propriétaires de maisons et chalets aux environs de ­Saint-Thomas-Didyme qui viennent en grand nombre nous encourager. J’entends bien leur offrir le plus de choses possible », affirme la propriétaire.
Manon ­Gauvin a reçu une aide financière dans le cadre de la mesure ­Soutien au travail autonome (STA), offerte par la ­MRC de ­Maria-Chapdelaine.
Je tiens à remercier les organismes de financement qui ont crus à mon projet soit, la ­MRC de ­Maria-Chapdelaine, la ­Corporation de développement économique du secteur ­GÉANT, ­Femmessor (Fonds pour les femmes entrepreneures ­FQ, s.e.c.) et la ­Banque de développement du ­Canada (BDC).
Je veux spécialement remercier, M. Christian ­Hudon, conseiller aux entreprises, à la ­MRC de ­Maria-Chapdelaine, sans qui, le projet ne serait pas réalisé en date d’aujourd’hui.Le dépanneur ­Gau-Sen est
situé sur la rue ­Principale à ­Saint-Thomas ­Didyme. Il est ouvert de 7 h à 22 h, sept jours sur sept.

Partager cet article

4
Laisser un commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Harold BouletMarguerite BoulianneRéjean Defoy Auteurs de commentaires récents
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Réjean Defoy
Invité
Réjean Defoy

Félicitations à mon prochain passage c’est certain que j,arrête

Marguerite Boulianne
Invité
Marguerite Boulianne

Une Chapaisienne pure laine qui descends restée au Lac ST Jean Et bien voilà , le jour est arrivé . Bonne chance ! Je suis sure que tu vas y arriver . Bravo

Marguerite Boulianne
Invité
Marguerite Boulianne

Bravo

Harold Boulet
Invité
Harold Boulet

Bonne chance et bonne continuité