Le Cégep de St-Félicien c’est …  » Un esprit sain dans un corps sain « 

Par Rédaction
Le Cégep de St-Félicien c’est …  » Un esprit sain dans un corps sain « 
(Photo : Courtoisie. )

La discipline de l’éducation physique est une composante de la Formation générale, c’est-à-dire qu’elle aide la personne à vivre en société de façon responsable afin de poursuivre le développement d’un mode de vie sain et actif.

Il importe de rappeler que les cours d’éducation physique au collégial font de la sensibilisation sur l’importance d’adopter de saines habitudes de vie et de pratiquer de manière régulière et sécuritaire des activités physiques stimulantes et diversifiées. Les cours d’éducation physique au cégep sont les derniers moments où les étudiants sont encouragés à adopter un mode de vie sain et actif. Pour ce faire, les étudiants sont encouragés par leurs enseignants à persévérer, à s’entraider et à s’engager à devenir des citoyens responsables de leurs santés mentale et physique.

Le cursus scolaire des cégeps comporte trois cours d’éducation physique obligatoires dont l’un des objectifs centraux est de promouvoir l’adoption d’un mode de vie sain et actif.

L’originalité de son apport au développement de la personne

L’éducation physique possède cette propriété qui est unique, celle de pourvoir agir à la fois sur les trois dimensions de la personne : affective, cognitive et physique. Ce n’est pas rien!

La démonstration a été faite depuis longtemps que le fait de faire de l’activité physique améliore les capacités cognitives dès que l’on met son corps en mouvement. Et que dire de la confiance en soi, de la manière de gérer le stress et de socialiser avec les pairs.

L’Éducation physique a fêté ses 50 ans dans les cégeps!

Pourtant, dans nos pratiques enseignantes sur le terrain, nous constatons encore que les étudiants sont sédentaires, donc qu’ils ne sont pas suffisamment actifs et ne font pas de l’activité physique régulièrement. Selon les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de Santé Canada, pour avoir un mode de vie physiquement actif, il est prescrit de faire un minimum de 150 minutes (2 h 30) d’activité physique modérée ou intense par semaine.

Grâce au partenariat avec le milieu, les obstacles empêchant la pratique de l’activité physique sont surmontés : le temps, l’argent, l’accessibilité, le soutien social. Par conséquent, les enseignants du Département d’éducation physique ont adapté les stratégies pédagogiques pour permettre l’inclusion des élèves ayant des besoins particuliers.

En conclusion, continuons à valoriser l’importance des cours d’éducation physique obligatoires au collégial, car ils contribuent significativement à rendre les étudiants plus actifs tant dans le cadre des cours d’éducation physique qu’en dehors du cégep. Cette période est déterminante pour les étudiants si l’on souhaite que les bons comportements demeurent présents tout au long de leur vie d’adulte. Après le cégep, si personne ne les encourage à pratiquer régulièrement l’activité physique, qui les prendra en charge?

Par Johanne Tremblay, Enseignante en Éducation physique

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires