En avant la peinture?

En avant la peinture?

Nouveau décor, nouveau look… Nouvelle peinture!Avant de vous lancer dans ce projet, voici quelques conseils pour bien préparer la pièce.

Assembler le matériel nécessaire, un bon début!

Bien que cette étape ne fasse pas partie directement de la préparation, avoir à portée de main tout le matériel est un atout. Dans le bac qui vous accompagnera pendant ce projet, il devrait y avoir des couteaux de différentes tailles pour les petites et grandes réparations, du plâtre, du papier abrasif, de la grille adhésive en fibre de verre, du mastic pour boucher les petits trous, un bloc de ponçage, un produit dégraissant pour les murs, un chiffon, un tournevis, un marteau, un couteau de précision, un masque et des lunettes de protection. Un aspirateur de type « shop vac » est également un bon allié.

Avant de réparer…

Il faut tout d’abord vider la pièce, décrocher les étagères, retirer les rideaux et stores des fenêtres puis couvrir les meubles qui ne seront pas déménagés. L’inspection des murs pourra alors commencer. Avant d’apposer le plâtre à reboucher, retirez chaque clou et chaque vis du mur. Si vous sentez des petites bosses sur le mur, l’utilisation du papier abrasif pour rectifier le tout est conseillée. Ces imperfections, si elles ne sont pas réparées, seront très visibles une fois la nouvelle peinture appliquée.

L’heure des réparations!

80 % du travail de préparation avant l’application de la peinture a lieu à cette étape. Si les trous sont d’une grosseur de plus de 2 centimètres carrés, mieux vaut utiliser une grille adhésive pour les recouvrir avant de mettre le plâtre qui adhérera davantage en fissurant moins.

Pour les plus petites réparations, le plâtre et le mastic sont parfaits. Il faut alors sabler un peu, bien épousseter l’endroit à réparer, puis apposer une mince couche de plâtre en étendant de la réparation vers l’extérieur, pour un effet d’uniformité avec le mur. Plus le trou sera important, plus grande sera la quantité de plâtre utilisée et plus de temps sera nécessaire pour que la réparation sèche.

Une fois le plâtre séché, soit un minimum de quatre heures, il faut poncer! Il sera très important de bien épousseter les pièces avant d’apposer la peinture, car le ponçage crée énormément de poussière.

Nettoyez, protégez puis peinturez!

Pour enlever la poussière qui est toujours présente malgré l’époussetage, un nettoyage sommaire avec un chiffon et de l’eau fait le travail. Il suffit d’y aller section par section, en asséchant bien au fur et à mesure. Par la suite, l’installation de ruban adhésif de masquage pour les plinthes, les angles du plafond, le tour des fenêtres et des portes est recommandée pour ne pas faire déborder la couleur ou simplement pour protéger ces éléments.

Si la couleur d’origine est conservée, la couche de fond ne sera pas nécessaire. Toutefois, il est tout de même conseillé de recouvrir les réparations par une couche de fond. Si vous changez de couleur, la couche de fond s’appliquera à l’ensembledu mur.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des