CHOSES À SAVOIR SUR LES FOURMIS CHARPENTIÈRES

CHOSES À SAVOIR SUR LES FOURMIS CHARPENTIÈRES

Quand on parle d’insectes nuisibles qui envahissent une maison, la fourmi charpentière figure souvent en tête de liste. Une fois qu’une colonie de ce redouté insecte a décidé de s’installer dans sa maison, il peut être ardu de s’en débarrasser. Alors, si l’on en est infesté, que devrait-on faire? Voici tout ce qu’il faut savoir sur les fourmis charpentières.

 

Qu’est-ce qu’une fourmi charpentière?

D’à peine 8 à 20 millimètres de longueur, les fourmis charpentières peuvent causer des dégâts de plusieurs milliers de dollars. Elles se distinguent des autres fourmis par leur couleur brune au centre et leurs extrémités noires. Elles parviennent à s’infiltrer dans la maison par les portes et fenêtres mal calfeutrées, les fissures dans le mur et par la hotte du four. Il convient d’être prudent et attentif à la moindre fourmi se promenant dans sa demeure!

 

Une fois que la fourmi charpentière s’est infiltrée dans la maison, elle élit domicile dans les endroits humides (sous le lavabo, sur les rebords de fenêtres, etc.), plus particulièrement dans le bois humidifié, dont la décomposition est amorcée (piquets, clôtures, poteaux, etc.). Comme tout autre type de fourmis, celle-ci vit en colonie, qui dirigée par une reine. Cette dernière peut d’ailleurs vivre jusqu’à 15 ans! De plus, une colonie peut compter de 300 000 à 500 000 individus, Or, contrairement aux autres, les fourmis charpentières sont redoutés pour les dégâts qu’elles peuvent causer à la demeure.

 

Quels dégâts infligent-t-elles?

Comme son nom l’indique, la fourmi charpentière inflige des dégâts à la charpente d’une maison. Or, contrairement à ce que l’on pourrait croire, elle ne ravage pas directement le bois, non. Ce type de fourmis creuse des tunnels un peu partout, laissant des trous d’air, pouvant affaiblir, voire démolir la charpente de la maison. C’est pourquoi, avant qu’il ne soit trop tard, il vaut mieux s’en débarrasser. Mais comment?

 

Comment s’en débarrasser?

Comme avec tout autre bête ou insecte nuisible, il est possible de se débarrasser des fourmis charpentières en ayant recourt au service d’un exterminateur. Celui-ci, au moyen de pesticides appropriés et d’appâts, parviendra à enrayer la cause des soucis d’un propriétaire ou locataire dont la maison a été infestée.

 

Mais il est également possible de poser certains gestes pour limiter les dégâts causés par ces fourmis, avant d’en arriver à une infestation. Il faut tout d’abord enrayer le nid principal, là où se niche la reine de la colonie. Ledit nid peut se trouver à l’extérieur (sous une pile de bois, près d’une souche, dans une clôture, etc.) comme à l’intérieur. Si ce dernier est situé dans la maison, il est possible d’aspirer les fourmis à l’aide d’une balayeuse. Si le nid est dehors, il suffit de verser de l’eau bouillante dans le nid, suivi d’un puissant insecticide.

 

Prévenir vaut mieux que guérir

Avant d’en arriver à une infestation, il est recommandé d’éliminer tous les points d’accès menant à une infiltration d’eau dans la maison, de couper les branches qui touchent la toiture et de se départir de tout débris ou amas de bois situés près de la demeure. Ces endroits pourraient en effet être la porte d’entrée des fourmis charpentières!

 

Dès que la situation semble incontrôlable, ou pour éviter de potentiels dégâts majeurs à la charpente de la maison, il faut contacter sans tarder une compagnie spécialisée en extermination.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des