La Péribonkoise Karina Montminy récompensée par la Fondation Marc-Gagnon

La Péribonkoise Karina Montminy récompensée par la Fondation Marc-Gagnon

Karina Montminy est l’une des récipiendaires de la Fondation Marc-Gagnon, qui récompense une combinaison de performances sportives et académiques, ainsi que l’engagement social.

Crédit photo : courtoisie

La patineuse de vitesse, Karina Montminy, de Péribonka, n’est pas sans démontrer une certaine force de caractère, après avoir connu toute sorte de problèmes d’équipement. Son dévouement à son sport et ses performances académiques ont toutefois été reconnus par une bourse de la Fondation Marc-Gagnon.

La jeune athlète de 16 ans est, en effet, l’une des récipiendaires de la Fondation Marc-Gagnon, qui reconnaît, à la fois, les résultats académiques, les performances sportives et l’implication sociale.

Peut-être pas un gros montant, 250 $, mais une belle reconnaissance néanmoins pour les efforts déployés.

En fait, en plus de pratiquer le patinage de vitesse, Karina s’implique bénévolement dans l’organisation de compétitions.

«J’aime m’impliquer dans les compétitions. Souvent, je place les blocs sur la glace, mais je fais aussi autre chose à l’occasion», mentionne-t-elle.

Persévérance

Habituée à offrir des performances qui en font l’une des bonnes patineuses de niveau junior au pays, Karina Montminy a dû composer avec l’adversité cette saison.

Des problèmes d’équipement, un changement de type de patins et le temps de s’adapter à de nouvelles lames l’ont empêchée de performer davantage.

«Je trouve que, malgré tout, ça a bien été cette saison, même si je m’attendais à mieux.»

Karina aura l’opportunité de démontrer son talent à nouveau, entre autres lors de la sélection junior 2, qui aura lieu en mars prochain. «Mon objectif est de finir dans les sept premières.»

Plaisir

Karina Montminy a fait ses débuts en patinage de vitesse avec les Opti-Vites de Dolbeau-Mistassini.

Pour parfaire son développement, elle fréquente aujourd’hui une école de Saguenay, afin de bénéficier d’un entraînement de plus haut niveau, via un programme sports-études.

«Le patinage de vitesse est vraiment <@Ri>le fun<@$p>. Tu y retrouves l’expérience de faire des voyages, le plaisir des compétitions et de tout ce qu’il y autour, mais aussi tout le côté social d’être avec des amis.»

Poster un Commentaire

avatar