Passer le K-O à l’Europe en improvisant!

Passer le K-O à l’Europe en improvisant!

Pour financer ce projet, les jeunes devront organiser des campagnes de sociofinancement, dans le but de se responsabiliser et d’alléger l’implication financière des parents. (Photo courtoisie)

Unir les meilleurs jeunes improvisateurs de la région, au sein d’une seule et même équipe, pour ensuite partir en tournée européenne, voilà le défi que tente actuellement de relever Marc Guiol.

Impliqué depuis plus de 27 ans dans le monde de l’improvisation, il a réuni neuf jeunes, provenant du Saguenay et de Dolbeau-Mistassini, pour former les Ours-à-gants, une équipe élite d’improvisation junior.

Tous âgés entre 13 et 17 ans, les jeunes devraient se produire un peu partout en province et ultimement partir pour une tournée en Europe.

Du talent à découvrir

Parmi les jeunes sélectionnés, deux proviennent de Dolbeau-Mistassini, tandis que sept autres jeunes proviennent du Saguenay et complètent ainsi l’équipe.

Nos représentantes seront Eva Lalancette et de Clara Boucher, la capitaine des Ours-à-gants.

Les deux joueuses font aussi partie de l’équipe des Frogs du Jouvenceau, équipe locale, championne au dernier tournoi provincial d’improvisation d’Alma.

«Au fur et à mesure que le projet deviendra viable, le ratio devrait changer, pour avoir des jeunes de partout en région.»

Il affirme que la région regorge de talent et qu’il y a ici un énorme potentiel.

«Je veux rassembler le Saguenay-Lac-Saint-Jean le plus possible et je vais sillonner la région prochainement, pour aller observer les jeunes et découvrir de nouveaux talents», précise l’initiateur du projet.

Neuf jeunes improvisateurs, provenant du Saguenay et de Dolbeau-Mistassini forment les Ours-à-Gants, une nouvelle équipe élite d’improvisation junior. (Photo courtoisie)

Une grande mission

Déjà bien impliqué dans plusieurs projets d’improvisation au Saguenay, il agit aussi comme arbitre pendant le Bol d’Or.

Il se donne la mission de faire découvrir, à travers la province et à travers le monde, toute la qualité des joueurs d’ici.

«L’impro jeunesse évolue rapidement un peu partout dans le monde. Le phénomène est le même dans les grands centres urbains de la province. L’improvisation chez les jeunes se structure de plus en plus.»

L’Europe

Si tout se déroule comme prévu, l’équipe devrait s’envoler pour l’Europe, début décembre 2018, ou en début d’année 2019.

La France et la Belgique figurent déjà au calendrier. La Suisse et l’Angleterre pourraient s’ajouter aux destinations.

Poster un Commentaire

avatar