Semaine du bénévolat : un apport essentiel

Semaine du bénévolat : un apport essentiel
C'est l;a Semaine du bénévolat.

RECONNAISSANCE. Du 12 au 18 avril, partout à l’échelle du Québec, on souligne la Semaine de l’action bénévole, une semaine où on a voulu démontrer collectivement notre gratitude à l’endroit des hommes et des femmes qui offrent généreusement leur temps pour assurer des services à l’ensemble de leur milieu.

Cette année, cette semaine prend une importance encore plus grande alors que l’on se retrouve dans un climat de compressions budgétaires pour assurer une desserte de services publics, sociaux, éducationnels et de santé.

On oublie souvent que dans le domaine des services publics et plus particulièrement au niveau des services directs aux citoyens, plusieurs organismes de bénévoles assurent gracieusement la desserte de ces services. Nous n’avons à penser entre autres à la Saint-Vincent-de-Paul, aux divers organismes de loisirs, où une armée de bénévoles voit à aider ou encore à organiser des activités et événements au profit des gens de leur milieu.

Un impact économique

Si dans le domaine social et de services aux gens on retrouve plusieurs organisations, il y en a aussi au niveau économique, alors que dans le secteur du tourisme, on retrouve là aussi des bénévoles qui contribuent à l’enrichissement collectif et ceci gratuitement.

De savants calculs sont réalisés dans tous les domaines où le bénévolat oeuvre afin de déterminer l’impact économique du phénomène. C’est par milliards de dollars que l’on chiffre cet apport à la vie sociale et économique du Québec.

Un fait demeure : le bénévolat, c’est d’abord et avant tout un geste de générosité, un don de soi qui nous confirme qu’au-delà de l’économique, l’humain est encore au centre de nos sociétés. Sans le bénévolat, notre société répondrait à des impératifs exclusivement économiques et plusieurs services et aides aux gens ne pourraient se réaliser.

Partager cet article