Une nouvelle bleuetière de recherche de 55 ha à Normandin

Une nouvelle bleuetière de recherche de 55 ha à Normandin

Lors de l'annonce de la nouvelle bleuetière de recherche, à Normandin. (Photo Trium Médias - Serge Tremblay)

Une toute nouvelle bleuetière de recherche et d’enseignement sera aménagée à Normandin. Un investissement de plus de 875 000 $.

Ce projet, piloté par l’UQAC, consistera à mettre en place une bleuetière d’une superficie de 55 hectares. Celle-ci sera aménagée à proximité de l’actuelle bleuetière où l’institution effectue de la recherche, soit dans le secteur de l’Île aux Trembles.

La Corporation d’aménagement forêt de Normandin sera responsable des travaux de coupes pour préparer le terrain et agira également à titre de producteur et de détenteur du bail.

Parmi les travaux de recherche qui sont actuellement en cours et qui sont susceptibles de se poursuivre dans la nouvelle bleuetière, on retrouve :

  • La rentabilité de récolter deux années sur trois plutôt qu’une sur deux.
  • La fauche thermique versus la fauche mécanique.
  • L’utilisation de fongicides.
  • La fertilisation organique versus la fertilisation minérale.

Pour concrétiser ce projet, l’UQÀC bénéficie d’une aide financière du Fonds d’aide au rayonnement des régions de 480 000 $ et injecte une contribution à même ses fonds.

Le Syndicat des producteurs de bleuets du Québec investit pour sa part 175 000 $ sur cinq et le reste proviendra de la vente du bois qui fera l’objet d’une coupe par la Corporation d’aménagement forêt de Normandin pour préparer le terrain.

2
Poster un Commentaire

avatar
2
0
0
 
2
Norbert DoucetJY NADEAU
JY NADEAU
Invité
JY NADEAU

N’oubliez pas la recherche pour produire du bleuet biologique sans pesticides: nous sommes rendus là je pense !

Norbert Doucet
Invité
Norbert Doucet

De toute facon, en tant que citoyen que peut on dire qui changerait quoi que ce soit ?