Tabac et alcool: identification bientôt obligatoire pour tous

Tabac et alcool: identification bientôt obligatoire pour tous

QUÉBEC. Les dépanneurs demanderont bientôt systématiquement une carte d’identité à tous les clients, peu importe l’âge, qui veulent acheter des produits du tabac, de l’alcool ou des billets de loterie.

L’Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA) en a fait l’annonce hier, à l’occasion des audiences de la commission parlementaire sur le projet de loi 44, qui vise à renforcer la lutte au tabagisme.

«Le »cartage » obligatoire est la réponse ultime et socialement responsable de l’industrie des dépanneurs au grand défi lancé par le gouvernement, à savoir d’assurer une conformité parfaite en matière de prévention de la vente aux mineurs», a indiqué le président de l’AQDA, Michel Gadbois.

Selon ce dernier, le gouvernement étouffe les dépanneurs avec ses inspections et ses amendes. «C’est 250 000$ d’amende. Quand vous avez 5000 poursuites au bout du nez, on voit que le gouvernement y va par la répression. Nous, on y va par l’éducation et l’information.»

M. Gadbois demande que l’identification obligatoire des clients soit ajoutée au projet de loi 44, sinon, les dépanneurs l’imposeront eux-mêmes. Un premier détaillant de Roberval, au Lac-Saint-Jean, l’a d’ailleurs déjà implanté avec succès, a-t-il souligné.

L’AQDA, qui représente les 6400 dépanneurs au Québec, souhaite par ailleurs la suspension de la prohibition proposée du menthol, compte tenu de la faible popularité de ce produit chez les jeunes. L’association se base sur des études de mégots commandées à la firme NIRC, révélant un taux de moins de 1% de menthol dans les écoles.

De plus, interdire le menthol équivaudra à donner aux contrebandiers «une exclusivité sur un plateau d’argent», estime l’AQDA.

Partager cet article