Remise en liberté du Guy Turcotte : la décision rendue le 12 septembre

Remise en liberté du Guy Turcotte : la décision rendue le 12 septembre
Guy Turcotte

JUSTICE. C’est le 12 septembre que le juge André Vincent rendra sa décision concernant la demande de l’ex-cardiologue Guy Turcotte qui souhaite recouvrer sa liberté en attendant la tenue de son deuxième procès prévu en septembre 2015.

Turcotte a déclaré au juge hier qu’il souhaite se rendre utile avant son prochain procès en devenant aidant naturel. Il dit vouloir s’occuper de son oncle et de sa femme actuellement en perte d’autonomie.

L’ex-cardiologue accusé du meurtre de ses deux enfants veut aussi reprendre ses activités bénévoles dans une banque alimentaire de la Rive-Sud de Montréal. Ses avocats ont plaidé sa cause en rappelant au juge qu’il occupait ses fonctions avant d’être réincarcéré et qu’il ne s’était produit aucun incident fâcheux. Ils attestent que la remise en liberté provisoire de leur client ne représente aucune menace pour la société.

Guy Turcotte prend actuellement plusieurs médicaments. Suite, à l’annulation du verdict de non-culpabilité de son premier procès par la Cour d’appel, il serait tombé dans une profonde dépression. La psychiatre Renée Roy, de l’Institut Philippe-Pinel, a aussi diagnostiqué chez lui des troubles psychotiques avec paranoïa.

Turcotte a affirmé au juge qu’il avait l’intention de continuer de prendre ses médicaments et de poursuivre ses traitements, dont la psychothérapie. Son frère, Gilles Turcotte, s’est pour sa part engagé à déposer une caution de 100 000 $ pour garantir que l’ex-cardiologue serait présent au tribunal en septembre 2015.(TC Media)

Partager cet article