Réforme majeure du système de santé

Réforme majeure du système de santé

CONFIRMATION. Ce que plusieurs attendaient depuis que les libéraux de Philippe Couillard sont arrivés au pouvoir est tombé jeudi: le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a déposé son projet de loi de réforme radicale du réseau de la santé et des services sociaux.

En voici les points saillants:

– L’abolition des 18 agences de santé et de services sociaux de la province.

– La fusion de 180 services administratifs pour n’en conserver qu’un seul par région, sauf dans la région de Montréal.

– Des économies d’au moins 220 millions de dollars par année pour l’État québécois, selon le ministre Gaétan Barrette.

Les agences de santé seront fusionnées à l’ensemble des établissements publics de la région pour ne créer qu’un seul établissement régional. À ces établissements s’ajouteront quatre établissements supra-régionaux.

Ces entités seront gérées différemment, prévoit le ministre Barrette. La nouvelle gouvernance précisera notamment la composition du conseil d’administration de ces nouveaux établissements, dont les membres seront en majorité indépendants et nommés par le ministre. La direction des établissements fusionnés sera confiée à des présidents et directeurs généraux qui seront aussi nommés par son ministère.

S’il est adopté, le projet de loi 10 lui accordera notamment le pouvoir de prescrire des règles relatives à la structure organisationnelle de la direction des ces établissements ainsi que le pouvoir d’intervenir auprès de leur direction générale si des gestes incompatibles avec les règles de saine gestion sont posés, a précisé Gaétan Barrette à l’Assemblée nationale. (TC Media)

Partager cet article