Meurtre d’un bébé: la mère inculpée accuse le père

Meurtre d’un bébé: la mère inculpée accuse le père

JUSTICE. Martine Soucie, accusée de l’homicide involontaire de son bambin de six mois, accuse le père sur les réseaux sociaux.

Dans une conversation avec une connaissance, rendue publique sur Facebook, la mère de famille de 22 ans jette le blâme sur son ex-conjoint. «Mon ex m’en veut, il est venu chez moi pendant que je dormais», raconte-t-elle.

Elle poursuit en disant que, puisqu’elle n’a pas été témoin des tristes évènements, la faute lui incombe. «Il a fait mal à ma fille, ça l’a tuée, et vu que je n’ai pas vu et que je n’ai pas de preuve, bien c’est moi la coupable d’après eux.» Martine Soucie ajoute que les traumatismes subis par la fillette auraient débuté lorsque le père est revenu dans sa vie. «Depuis que j’ai laissé son père rentrer dans ma vie pour qu’il voie sa fille justement, c’est là que les blessures ont commencé», explique-t-elle dans la conversation.

L’accusée dans cette affaire souligne que les informations véhiculées dans les nouvelles, «c’est exagéré et qu’il y a beaucoup de mensonges.» Rappelons par ailleurs que les deux autres enfants de Martine Soucie ont été pris en charge par la Direction de la protection de la jeunesse dès les premiers soupçons évoqués.

Selon les dires de la jeune mère dans cette conversation rendue publique, ses deux fillettes seraient chez ses parents. «Oui je les vois encore», enchaîne-t-elle.

Lorsque joint par TC Media, le père de la petite Miliange, Ghislain Guilbeault, n’a pas voulu commenter les allégations de son ex-conjointe. Martine Soucie, elle, n’a pas répondu à nos demandes d’entrevues.

Partager cet article