Les médecins spécialistes répliquent

Les médecins spécialistes répliquent
.

BATAILLE. Une véritable guerre de mots est en train de s’établir entre le ministre de la Santé Gaétan Barrette et la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), dont la présidente Diane Francoeur a tenu à rétablir certains faits mercredi.

Mme Francoeur a accusé M. Barrette de répandre des faussetés et de servir ses intérêts politiques. Elle a aussi rappelé que c’est lui, à titre de président de la FMSQ, qui a négocié l’entente qu’il tente aujourd’hui d’étaler. La présidente a ajouté que le ministre n’aime pas vraiment négocier.

Rappelons que le ministre de la Santé veut étaler les hausses de salaire des médecins sur une période de neuf ans pour atteindre l’équilibre budgétaire au cours de l’exercice 2015-2016. Les médecins spécialistes souhaitent limiter cet étalement à une période de quatre ans, et non à une seule année contrairement à ce que M. Barrette a avancé mardi.

Diane Francoeur a donc rétabli ce fait devant les médias, en précisant que la FMSQ a aussi proposé de ne recevoir aucune augmentation la première année et exigé que le gouvernement lui verse la moitié des sommes promises au cours de son mandat et non la totalité.

«Si ça ce n’est pas une concession… Je ne peux pas aller plus bas que zéro sinon il faudrait que j’investisse dans son gouvernement», a ironisé Diane Francoeur.

Le ministre Barrette a rapidement rejeté les allégations de Mme Francoeur selon lesquelles il se trouverait en conflit d’intérêts en raison de son passé de président de la FMSQ. (TC Media)

Partager cet article