Les jurés examinent les photos des colis envoyés par Magnotta

Les jurés examinent les photos des colis envoyés par Magnotta

MAGNOTTA. Les jurés du procès de Luka Rocco Magnotta ont eu la lourde tâche, mardi, d’examiner les photos prises par les enquêteurs de quatre colis dans lesquels se trouvaient de nombreux papiers et des membres (des pieds et des mains) de Jun Lin, la victime de l’accusé.

Deux des boîtes de Postes Canada présentées avaient été envoyées à des bureaux politiques à Ottawa. Le premier colis était adressé au Parti conservateur du Canada alors que le deuxième a été acheminé au quartier général du Parti libéral du Canada. Les deux autres colis avaient pour leur part été envoyés à Vancouver aux écoles St. George’s et False Creek Elementary.

Lors de son témoignage, Caroline Simoneau, technicienne en scène de crime au Service de police de la Ville de Montréal, a indiqué que dans les quatre boîtes se trouvaient plusieurs papiers sur lesquels étaient entre autres mentionnés les noms du premier ministre Stephen Harper et de sa femme Lauren Teskey Harper. « Stephen Harper et Lauren (sic) Teskey sauront qui c’est. Ils ont commis une grosse gaffe (They f–ked up big time)», pouvait-on lire sur un des papiers.

Des photos de l’appartement montréalais de Magnotta ont également été présentées aux jurés. Il s’agit de l’endroit où Jun Lin aurait été tué.

Finalement, un autre enquêteur a témoigné au sujet de la tête du cadavre qui a été retrouvée dans un parc de Montréal, en juillet 2012.

Rappelons que lundi, Luka Rocco Magnotta a plaidé non coupable aux accusations portées contre lui. Il a toutefois admis avoir commis les crimes. La thèse de l’aliénation mentale sera plaidée par Me Luc Leclair, l’avocat de Magnotta.(TC Media)

Partager cet article