Étude sur la fumée secondaire en voiture

Étude sur la fumée secondaire en voiture
Cigarette (Photo : TC Media – Archives)

TC Media – EFFETS. Comme on s’en doute, la fumée secondaire en voiture s’avère extrêmement nocive. Une étude de l’Université de la Californie vient de le prouver.

Ils ont placé des non-fumeurs une heure dans une voiture en présence d’un fumeur, qui a fumé trois cigarettes pendant que les fenêtres étaient entrouvertes de 10 centimètres. Des quantités élevées de substances cancérogènes et toxiques dans leur urine ont été trouvées.

Les scientifiques ont notamment mesuré des concentrations importantes de buta-1,3-diène, d’acrylonitrile, de benzène, d’agents de méthylation et d’oxyde d’éthylène (produits chimiques principaux qui sont responsables des maladies associées au tabagisme, comme le cancer, la maladie cardiaque et la malade pulmonaire).

Le docteur Gideon St. Helen en conclut que cela démontre sans aucun doute que les enfants ou les adultes ayant déjà des problèmes de santé (comme l’asthme ou la maladie cardiaque) doivent être protégés de la fumée secondaire en voiture.

 

Membre du Groupe Québec Hebdo

Partager cet article